Écouter
Pochette Beacon

Beacon

(2012)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 3
  2. 5
  3. 8
  4. 14
  5. 78
  6. 175
  7. 222
  8. 129
  9. 40
  10. 6
  • 680
  • 23
  • 50
  • 6

Liste de morceauxBeacon

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:11)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:31)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:46)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:08)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:43)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:36)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:52)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:24)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:10)
Match des critiques : les meilleurs avis Beacon
VS
Catastrophe, impossible de dire du mal...

En tant que bon snob qui se respecte, j'étais bien décidé à détester cet album. J'étais tellement bien il y a 3 ans, lorsque que je découvrais ces irlandais avec leur "Four Words To Stand On" (1). Et soudain le succès leur est tombé dessus... "Horreur malheur", comme dirait l'impeccable Grand Orchestre du Splendid. Le sort en était jeté, ce nouvel album resterait patienter un (très) long long moment avant de pénétrer ma vénérée platine. Mais la curiosité étant un redoutable adversaire, ce...

13 14
Avatar Florent Duveau
5
Florent Duveau
TDCC ratent le premier virage.

Il fallait que ça arrive ! La malédiction du second album. Ça pendait au nez des TDCC. Les signes étaient nombreux : - Un premier album remarqué - Un style plutôt accrocheur, entrainant, identifiable. - Un été de festivals pour se faire connaitre. Bref, l'attente - et la pression - était au rendez-vous. Le résultat est là : Un album sans puissance, sans l'immédiateté du premier, sans risque. Les TDCC rentrent dans le rang, n'avancent pas, un album de pop/rock anglais de plus quoi. Sans... Lire la critique de Beacon

1

PostsBeacon

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
 
Critiques : avis d'internautes (17)
Beacon
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Beacon par Ebow

Déjà que sur le premier album l'inconvénient principal était que les morceaux se ressemblaient pas mal, alors avoir une Face B de Tourist History, non merci. Forcément c'est les Two Door Cinema Club donc ça bouge c'est bien mais au final on regrette qu'il n'y ait pas d'évolution. Comme pour The XX, ils ont l'attention de la scène hype donc ils pensent qu'ils peuvent faire la même chose que leur... Lire l'avis à propos de Beacon

9 6
Avatar Ebow
5
Ebow ·
Attendons le troisième...

Les nouveaux groupes anglais à succès sont tellement éphémères que se pose à chaque fois la question cruciale de la survie à un premier album reconnu par la critique et / ou par le public. "Tourist History", malgré une production largement ratée et un côté monolithique, nous avait séduit par son énergie insatiable alliée à des mélodies irrésistibles, en une sorte de version adolescente de Franz... Lire la critique de Beacon

2
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Critique de Beacon par Strangeman57

Les TDCC perdent ici un peu de leur immédiateté et de leurs mélodies enjouées à la guitare qui faisait le charme de leur premier opus pour offrir quelque chose de plus rock et électrique. Là où ils s'en sortent le mieux, ça reste quand ils tentent des tubes plus pops comme le prouvent le catchy "Sun" et le très beau "The World is Watching". Le reste nous fera bougé sans plus si ce n'est parfois... Lire l'avis à propos de Beacon

3
Avatar Strangeman57
6
Strangeman57 ·
Découverte
Beacon de Two Door Cinema Club en 5 points

Pour ce deuxième opus, Beacon, Two Door Cinema Club se place dans la continuité comme le montre la touche pop rock so british mêlé à l’electro du premier titre Next Year. Bourré d’énergie, cette album laisse présager des lives durant lesquels il sera impossible de rester sans sauter dans tous les sens sur des titres comme Wake Up, Sleep Alone ou Someday. Les TDCC n’hésitent... Lire l'avis à propos de Beacon

Avatar Emilie Lefort
7
Emilie Lefort ·
Définition de la pop-rock

"Two Door Cinema Club" propose une musique d'une pure pop-rock limpide et claire. C'est en fait exactement ça : le groupe remplit parfaitement le contrat de ce genre, il lui offre un opus qui le définit presque. Les guitares rencontrent la batterie, et avec la voix masculine, entre l'aigu et le grave, naissent des chansons dansantes de qualité, telles que "Sleep Alone", "Sun" ou "Wake Up". Le... Lire la critique de Beacon

1
Avatar Assurément
7
Assurément ·
Toutes les critiques de l'album Beacon (17)
Vous pourriez également aimer...