Écouter
Pochette Goodbye and Hello

Goodbye and Hello

(1989)
12345678910
ou
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 5
  6. 7
  7. 31
  8. 35
  9. 15
  10. 8
  • 101
  • 12
  • 17
  • 0

Liste de morceauxGoodbye and Hello

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:59)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
- -
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:16)
8.9 -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:53)
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:05)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:23)
8.5 -
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:28)
8.8 -
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:59)
- -
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:42)
8.3 -
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:49)
- -
Critiques : avis d'internautes (3)
Goodbye and Hello
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Goodbye and Hello par T-Usk

C'est d'un génie...cette alliance subtile entre folk et psyché fonctionne aussi bien en 1960 qu'en 2012 à mon humble avis, puisque c'est toujours ceux qui réussissent à allier la maîtrise de la mélodie et les expérimentations musicales qui gagnent non seulement mon approbation (soit la plus importante), mais aussi celles de beaucoup d'afficionados de la musique un peu "alternative", puisque le... Lire la critique de Goodbye and Hello

1
Avatar T-Usk
8
T-Usk ·
Découverte
Critique de Goodbye and Hello par benton

Tim Buckley est presque aussi connu, si ce n’est plus, pour être le père de Jeff Buckley que pour sa musique, et c’est finalement un bien triste constat. Car il suffit d’écouter les albums de Tim Bukcley et Grace pour se rendre compte qu’un gouffre sépare le père et le fils en terme de qualité. Tim était un véritable visionnaire et un musicien de génie dont l’univers et le répertoire n’ont guère...

4 1
Avatar benton
8
·
Flower (folk) Power

Moi qui suit pas un grand amateur de folk rock, je me suis régalé avec cet album. Je trouve le folk rock trop calme et qui manque de subtilité mais là justement Tim Buckley crée un album qui fait parfaitement un pont entre le début des années 60 très porté dans les chansons à textes et dans la profondeur des textes et moins dans la recherche musicale. Le tour de force est établi avec un album... Lire la critique de Goodbye and Hello

Avatar Harold Swine
7
Harold Swine ·
Toutes les critiques de l'album Goodbye and Hello (3)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur cet album Goodbye and Hello
Plus d'actualité