Écouter
Pochette Unknown Pleasures

Unknown Pleasures

(1979)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 10
  2. 14
  3. 21
  4. 56
  5. 104
  6. 221
  7. 615
  8. 1270
  9. 1193
  10. 765
  • 4.3K
  • 438
  • 499
  • 27

Liste de morceauxUnknown Pleasures

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:32)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:49)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:05)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:29)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:47)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:58)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:55)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:38)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:16)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:52)
Match des critiques : les meilleurs avis Unknown Pleasures
VS
Division de la joie, multiplication de la peine

Des bons gars pourtant ces Joy Division. Propres sur eux en plus. Bien coiffés, bien sapés, bien sous tout rapport. Pas comme ces petits branleurs de Sex Pistols qui font les cons au fond de la classe. Non, pas du tout ce genre. Alors, c'est quoi qui a merdé ? Parce que là, tout de même, le truc a dérapé sévère dans le jus de pâté, faut reconnaître. Imaginez les gentils du premier rang qui se mettent à péter froidement les plombs, avec détermination, habités par une volonté inflexible de...

36 15
Let's dance to Joy Division.

Il y a quelques semaines de ça, dans le métro, je voyais arriver à une station une jeune fille que je trouvais fort méprisable : un certain look hipster de la tête au pied, un bouquin (sûrement un truc intellectuellement fumeux) à la main mais qu'elle ne lisait pas, levant à chaque seconde les yeux pour voir si elle était bien le centre d'attention de la foule en présence, et pour combler le tout un petit sac avec le logo d'Unknown Pleasures de Joy Division sur une épaule. Sur le moment je me... Lire l'avis à propos de Unknown Pleasures

13 5

PostsUnknown Pleasures

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
 
Critiques : avis d'internautes (37)
Unknown Pleasures
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
J'ai perdu le contrôle

Unknown Pleasures. Album incompréhensible. Oppressant. Fou. Sombre. On va parler anecdotes, soyons fous. Ma première écoute de cet album a été longue et dure. Interminable. Je n'avais pas spécialement apprécié, je ne comprenais pas l'engouement autour de cet album dont la seule qualité à mes yeux étaient la pochette. J'étais dégouté. Vraiment.. Pourquoi cet album n'arrivait-il pas à... Lire l'avis à propos de Unknown Pleasures

8 2
Avatar Xuenimul
8
Xuenimul ·
Critique de Unknown Pleasures par yves a.

Le fil vibre. Suspendu aux extrémités du monde, il tangue de plus en plus. Une forme est en train de le traverser. Les bras le long du corps, les yeux portés au loin, ses pas avancent avec la confiance du funambule. L'oscillation du fil amplifie à chacun de ses pas, faisant aller et venir les montagnes grises qui s'étendent à une centaine de mètres en contrebas. Au confin du monde, ne... Lire l'avis à propos de Unknown Pleasures

3
Avatar yves a.
10
yves a. ·
Découverte
Quand la musique fait perdre le contrôle

http://youtu.be/ncJ8FCvCofw "Unknown Pleasures" n'est pas un album, c'est un jalon qui a balisé mon existence. J'étais adolescent, donc à fleur de peau, quand je l'ai écouté pour la première fois. A l'âge où beaucoup ont été amis avec le Biactol, j'ai personnellement fait connaissance avec la mélancolie, le... Lire la critique de Unknown Pleasures

55 9
Avatar takeshi29
10
takeshi29 ·
The pleasures of a normal man

"Notre James Dean gothique s'est jeté à corps perdu dans la vie, c'est-à-dire le vide" C'est ainsi que Bruno Tavarant, dit Bayon, annonce la mort de Ian Curtis dans le journal Libération. Agé de 23 ans, le chanteur de Joy Division, maniaco-dépressif, torturé par ses crises d'épilepsie, de plus en plus fréquentes et handicapantes, se donne la mort le 18 mai 1980, en se pendant dans sa cuisine.... Lire la critique de Unknown Pleasures

4
Avatar toothless
9
toothless ·
Critique de Unknown Pleasures par SidSideOut

On pourrait gloser des heures, des jours, des années, toute une vie. On pourrait essayer de comprendre, d'analyser, de rationaliser. On pourrait disserter des heures sur la production, les textes, les lignes de basse, la voix. On aurait peut-être raison de le faire, mais au fond ça ne servirait à rien. Parfois, la Grâce s'abat sur l'homme et le foudroie. C'est la seule chose qu'il y a à retenir... Lire l'avis à propos de Unknown Pleasures

7
Avatar SidSideOut
10
SidSideOut ·
Toutes les critiques de l'album Unknown Pleasures (37)
Vous pourriez également aimer...