Couverture Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

(2006)

Mutafukaz

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 3
  2. 1
  3. 5
  4. 12
  5. 34
  6. 59
  7. 243
  8. 358
  9. 194
  10. 74
  • 983
  • 144
  • 207
  • 5
  • BD franco-belge

    de
  • 2006

On ne dira jamais à quel point se retourner sur le passage d'une fille peut être dangereux. Angelino l'a expérimenté à ses frais. Après avoir failli mourir, voilà qu'il perçoit des ombres bizarres et que des hommes en noir le poursuivent l'arme au poing. De quoi présager bien des ennuis et des...

Match des critiques : les meilleurs avis Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1
VS
Boyz N' the Hood.

Imaginée en 1998 un soir d'Halloween par l'artiste Run (Guillaume Renard de son vrai nom), la saga Mutafukaz (pour motherfuckers) aura donné lieu à cinq tomes, un prequel (It Came from the Moon, publié entre les volumes 2 et 3), une relecture par Jérémie Labsolu (MétaMuta) et un long-métrage prévu pour 2017 en collaboration avec le Studio 4°C. Une aventure de dix bonnes années qui aura également...

6
Critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1 par NicoBax

Moui, pas convaincu des masses. C'est un peu trop de la bédé pour fans de GTA San Andreas (et comme ça m'avait fait chier ce jeu...). C'est le problème de ce genre de titre à mes yeux : on délire beaucoup, on part dans tous les sens en en faisant des tonnes et après, ça passe ou ça casse. Alors oui, il y a de bons passages assez marrants (déjà rien que pour la tête d'Angelino et de son pote), ça peut promettre des trucs sympas avec le développement des pouvoirs d'Angelino mais c'est un peu... Lire l'avis à propos de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

3 1

PostsDark Meat City - Mutafukaz, tome 1

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?
 

Critiques : avis d'internautes (27)

Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Run is a mutafukaz freakin' genious ! Un western moderne : QUEL PIED !

Ce tome 1 se dévore tellement facilement qu'on se demande si on a déjà lu une BD plus cool avant. Angelino et Vince habitent Dark Meat City, ville tentaculaire crasseuse qui voit quotidiennement s'affronter des centaines de gangs tous aussi violents les uns que les autres. Mais la lutte contre l'ennui et la misère passe au second plan quand Angelino se retrouve traqué par toutes les forces de... Lire la critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

3
Avatar Ouaicestpasfaux
10
Ouaicestpasfaux ·
Découverte
Critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1 par Max

LA BD du moment sur tous les plans (en ce qui me concerne hein..). Inspirée d'un univers HIP HOP et rempli de références du genre, Mutafukaz c'est surtout un auteur qui se donne vraiment du mal pour ses lecteurs. Le style graphique tout d'abord, est très riche à la base mais comme si ça ne suffisait pas, Run, fait également appel à d'autres auteurs pour dessiner avec lui. On appréciera ses pages... Lire l'avis à propos de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

8
Avatar Max
10
Max ·
Hip-Hop Comics

Dark Meat City c’est une ville californienne entre Los Angeles et Ciudad de Juarez, une mégapole immense, tentaculaire, qui vit de misère et de violence, et dans laquelle plus de six cents gangs tiennent les quartiers. Lino, petite tête ronde et noire, y nourrit les cafards dans l’appartement minable et dégueulasse qu’il partage avec Vinz, crâne en feu façon Ghost Rider.... Lire la critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

1
Avatar Matthieu_Marsan-Bach
7
Matthieu_Marsan-Bach ·
Mucho caliente !

Une vrai délire dans le monde de la Bd avec l'arrivée de Mutafukaz. Complètement déjantée, cette Bd plaira aux amateurs d'histoires fun et décalées, où aux simples lecteurs voulant passer un bon moment en débranchant leurs neurones. Pénétrez avec plaisir dans l'univers original de Run où les tacos mexicains côtoient la science-fiction façon fifties. Lire la critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

4 1
Avatar Pyo
9
Pyo ·
Critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1 par Saoirse

"Mutafukaz" est un ovni de la bande-dessiné, des graphismes fous et osés. Cela sent la crasse la poussière, la poudre et nous rappelle un certain "GTA San Andreas". Les personnages principaux ont des tronches incroyables (un crâne en feu et un petit bout de charbon), je m'attendais à ce que l'auteur assume ce style de personnage mais non pas du tout, a part une chauve souris nue, tout les autres... Lire la critique de Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1

2
Avatar Saoirse
5
Saoirse ·
Toutes les critiques de la BD Dark Meat City - Mutafukaz, tome 1 (27)
Vous pourriez également aimer...