Couverture Le Goût du chlore

Le Goût du chlore

(2008)
12345678910
Quand ?
6.8 10 987 32
  1. 3
  2. 8
  3. 12
  4. 25
  5. 71
  6. 188
  7. 351
  8. 219
  9. 91
  10. 19
  • 987
  • 60
  • 247
  • 2

LE GOÛT DU CHLORE"- Tu t'es déjà posé cette question, pour quelles choses tu es prête à mourir ou celles que tu ne lâcheras jamais ?-- Dis moi. - je réfléchis. "Le Goût du Chlore c'est un peu acre. Ça débouche le nez et irrite les bronches. Ça laisse comme un arrière-goût au fond de la gorge quand...

Match des critiques : les meilleurs avis Le Goût du chlore
VS
Avatar David Toubiana
8
Petit air d'été

"Le gout du chlore" se lit très vite, dans le calme ou dans le brouhaha, parce que ce petit bouquin donne l'impression de se vivre plutôt que de se lire. Instantané abouti d'un moment banal, qui réveille les souvenirs enfouis des sentiments adolescents. Vivès capte parfaitement les petits moments d'une amourette naissante, la simplicité des impressions, l'harmonie entre le lieu et les personnes. On a la sensation, tout au long du bouquin, qu'il ne s'agit pas d'une narration mais plutôt d'une...

1
Avatar Zali_L_Falcam
3
Zali_L_Falcam
Critique de Le Goût du chlore par Zali_L_Falcam

Non mais tu vois, moi, Bastien Vivès, c'est tellement arty, indé et révolutionnaire ce que je fais : on voit mes crayonnés et je mets pas de paroles, comme ça c'est introspectivement chanmé. Le fait que je raconte des histoires de puceaux qui regarde dans le vide sans queue ni tête, c'est parce que c'est pas le sujet qui est important, tu vois, dans l'art, c'est la dimension symbolique du frustré dans la piscine. Résumé, pour ceux qui ont pas envie de se faire chier mais qui veulent faire... Lire la critique de Le Goût du chlore

14 4

Critiques : avis d'internautes (32)

Le Goût du chlore
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Arrière-goût

En très peu de mots, et via un album qui se lit en moins de vingt minutes, Bastien Vivès retranscrit avec maestria l'univers des piscines, étranges endroits peuplés mais où, une fois immergé, seul subsiste le silence. La solitude du nouveau venu, un peu hésitant, un peu gauche. Et les liens qui se tissent avec cette jolie fille, ancienne championne de natation, nouvelle confidente. Le trait est... Lire la critique de Le Goût du chlore

20
Avatar kwyxz
7
kwyxz ·
Critique de Le Goût du chlore par tizboe

Mais comment fait Bastien Vivès pour retranscrire avec une telle acuité la banale volupté d'une heure de natation... ? Ce type est un auteur formidable d'une part parce qu'il fait partager des scènes très intimes dont le lecteur ne se sent pas exclu, et d'autre part parce que sa virtuosité graphique le hisse parmi les plus grands. Lire la critique de Le Goût du chlore

8
Avatar tizboe
8
tizboe ·
De la pertinence de l'élément aquatique

Parce que oui, ça tombe vraiment très bien que le cadre de cette BD soit une piscine, et que la majorité des scènes se déroulent dans l'eau. Et c'est pas juste histoire de dire que ça donne lieu à une très belle palettes de couleur. Au risque de sonner un rien lyrique, l'eau symbolise ici parfaitement les caractéristiques de l'histoire et du graphisme. On a ici affaire à quelque chose qui semble... Lire l'avis à propos de Le Goût du chlore

1 1
Avatar Mal Menor
9
Mal Menor ·
Découverte
Critique de Le Goût du chlore par Julia Couplan

Voilà, j’ai eu un moment d’absence qui sont la cause de multiples facteurs dont une soirée à la piscine. Ceci me motive à vous écrire ma critique sur une bande dessinée que j’ai lu il y a peu :Le goût du chlore de Bastien Vivès. Ce nom vous dit quelque chose ? Normal, B. Vivès est aussi l’auteur de Polina qui a été primé à Angoulême en 2011. Publiée chez Casterman depuis mai 2008, cette BD saura... Lire l'avis à propos de Le Goût du chlore

1
Avatar Julia Couplan
9
Julia Couplan ·
Le goût de l'épure

Impressionnant. Unité de temps, de lieu et d'(in)action, cette bd explore toutes les potentialités de l'image. Le lieu unique, la piscine, occasionne une exploration visuelle exhaustive, à la fois épurée et splendide. Le récit, ténu, atteint l'essentiel de l'activité humaine, décomposé en gestes, ceux de la nage, et les émois inexprimés de l'amour. Et, de temps à autre, un regard d'une intensité... Lire la critique de Le Goût du chlore

2 1
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques de la BD Le Goût du chlore (32)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur cette BD Le Goût du chlore
Plus d'actualité