Couverture Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

(1971)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 7
  2. 4
  3. 15
  4. 58
  5. 226
  6. 928
  7. 1832
  8. 1137
  9. 286
  10. 124
  • 4.6K
  • 58
  • 126
  • 5

Abraracourcix et Bonemine se rendent à Lutèce chez le frère de cette dernière, Homéopatix, qui est un riche commerçant. Astérix et Obélix les accompagnent.

PostsLes Lauriers de César - Astérix, tome 18

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?
 

Critiques : avis d'internautes (13)

Les Lauriers de César - Astérix, tome 18
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Farpaitement! Machin a raison!"

Sans doute un des plus drôles et des plus loufoques albums mettant en scène nos deux Gaulois. On retiendra tout particulièrement la réplique culte devenue un modèle du genre : "Farpaitement! Machin a raison!"

15 2
Avatar Julius
8
·
"FARPAITEMENT ! MACHIN A RAISON *Hips* !"

Astérix : "Et les fauves ? Vous les avez oubliés, les fauves ? Il faut les nourrir sans tarder, ces pauvres bêtes qui ne comprennent rien à la justice des hommes ! ... Comment ? ... Voici deux individus, deux étrangers qui déçoivent la bonne foi d'un honnête et prestigieux marchand d'esclaves ! Deux individus qui s'introduisent par tromperie dans le sein d'une famille estimée de la ville dans le... Lire l'avis à propos de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

3
Avatar Miamiwa
8
Miamiwa ·
Critique de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18 par ngc111

Un tome qui fait la part belle aux personnages secondaires, qu'ils soient gaulois (le beau frère d'Abraracourcix) ou romains (les "maîtres" d'Astérix et Obélix). Sans compter geôliers, gardes... Cela permet à la bande dessinée de Goscinny de se maintenir à un bon niveau... autrement dit de faire rire le lecteur. De rire on en a souvent l'occasion avec cet excellent volume cumulant gags... Lire l'avis à propos de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

4
Avatar ngc111
8
ngc111 ·
Découverte
Douzième voyage : retour à Rome

Un peu déçu lors de cette relecture. Uderzo est toujours aussi bon : plus de détails, plus de documents pour peaufiner ses décors, des expressions toujours justes, un jeu d'ombre efficace lorsque le scénario le permet. C'est Goscinny qui déçoit un peu : un début un peu long à cause d'un jeu temporel pas très utile et une fin expéditive et ultra facile. La trame princnipale est intéressante on... Lire la critique de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

3
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Critique de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18 par mavhoc

Surement un des meilleurs albums d'Astérix, en effet il jouit d'une suite inarretable de gags en tout genre servis par un scénario qui tient la route. Si la soupe au lauriers de César semble être un peu gros au début, on se retrouve dans cette idée d'alcooliques aux idées loufoques, chère à Goscinny, ce n'est pas la première fois que leurs personnages font des erreurs à cause de la boisson.... Lire l'avis à propos de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

2
Avatar mavhoc
9
mavhoc ·
Toutes les critiques de la BD Les Lauriers de César - Astérix, tome 18 (13)
Vous pourriez également aimer...