Avatar Before-Sunrise

Critiques de Before-Sunrise

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.0

Pour vivre heureux, vivons couchés

Il est vrai que je partais, comme beaucoup, avec un a priori positif car je suis amoureuse de Jennifer Aniston. Inutile de le nier, c’est plus fort que moi, depuis Rachel, elle provoque en moi une vague insondable de sympathie et des tumultes de bienveillance. Je ne savais pas si j’allais aimer le film, mais je savais que j’allais pardonner à Jennifer, quelque soit son jeu. Cake fut... Lire la critique de Cake

7 2
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·
1.5

Une chose inouïe

Au-delà de la polémique totalement justifiée du propos réac de cette chanson, elle est quand même très très très mauvaise non ? Je ne m'étais jamais rendu compte du potentiel poétique du terme "Plein emploi"... Lire la critique de Toute la vie (Single)

27 9
Avatar Before-Sunrise
1
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
7.1

Allez-y, c'est gratuit !

Les Nouveaux Sauvages n’est pas à se tordre de rire, il n’est pas non plus « jouissif », il n’apporte guère de réflexion, est réalisé avec modestie et je n’irai pas jusqu’à l’acclamer comme Cannes l’a fait. Les six sketches s’enchaînent sans réel lien, certains sont très bons, d’autres fort moyens. On est parfois gênés, parfois suspicieux sur ce que l’on voit. Il va un peu loin, parfois vraiment... Lire la critique de Les Nouveaux Sauvages

29
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
4.0

Le sexisme ordinaire

Elles sont rares les comédies romantiques françaises qui valent le coup, celles qui se démarquent, notamment, des canevas américains tous prêts. Elles ne sont pas légion ces histoires de femmes réalistes qui disent des trucs de la vraie vie et pas forcément des trucs de comédies romantiques. « Jamais le premier soir » c’est un peu la quintessence de ces comédies romantiques de gare, écrit à la... Lire la critique de Jamais le premier soir

14 9
Avatar Before-Sunrise
3
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
6.6

Une jolie histoire de couple

Contrairement à ce que cette traduction française peut laisser sous-entendre, il ne s’agit nullement d’un biopic de Stephen Hawking basé sur son livre « Une brève histoire du temps ». Il s’agit bien d’une adaptation de la biographique de Jane Hawking, sa femme. Il ne faut donc pas s’attendre à une vulgarisation non stop des travaux d’Hawking mais bien de son histoire de couple à travers son... Lire la critique de Une merveilleuse histoire du temps

58 6
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
6.8

Se souvenir des belles choses

Souvenirs de Marnie est un film adroit qui parvient à outrepasser le fait que sa résolution soit connue à l’avance par le spectateur. En effet, sur le plan narratif pur, on comprend, assez rapidement, le dénouement (du moins dans ses grandes lignes, restons modestes) mais au final, ce n’est pas le plus important. Ce qui est merveilleux et brillant dans ce film, c’est le traitement du souvenir... Lire la critique de Souvenirs de Marnie

13 10
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
7.4

Lou y es-tu ?

Le cinéma évolue et se transforme, nourri des changements sociétaux, des environnements, des climats politiques et des états d’esprits. Depuis quelques années, le cinéma révèle une noirceur insidieuse donnant naissance à des films lorgnant du côté d’un esthétisme sombre, pessimiste et violent. S’éloignant petit à petit des codes classiques d’une ambiance au service d’un scénario, certains... Lire la critique de Night Call

31
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
5.5

La bourse ou la vie

Don Jon décrit parfaitement le paradoxe sexuel américain : on en parle beaucoup, on en regarde beaucoup, mais on pratique peu, ou de façon très puritaine. Son personnage débute par nous dire que le porno c’est mieux que le sexe car les vraies filles ne sucent pas et n’aiment pas la levrette. Conseil : t’as qu’à pécho une actrice de porno, ou aller chercher tes gonzesses ailleurs que dans cette... Lire l'avis à propos de Don Jon

16 4
Avatar Before-Sunrise
5
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
5.7

Fucking Blablabla

L’affiche trompeuse a du en berner plus d’un qui voulaient aller au ciné pour se détendre devant du gunfight testostéroné avec Pitt en gros vilain. En fait Cogan c’est du blabla pendant 1h30 qui en paraissent 3. Avec un scénario tenant sur l’aile d’une mouche (A fait du tort à B donc B engage C pour faire le sale boulot), Dominik étire le temps entre deux meurtres par des séances de dialogues... Lire l'avis à propos de Cogan : Killing Them Softly

13 2
Avatar Before-Sunrise
3
Before-Sunrise ·
Bande-annonce
7.8

La Vérité nue

Dès les premières minutes du film, David Fincher impose. Il nous impose son rythme, une ambiance à couper aux couteaux, une bande son omniprésente et surtout, il nous impose ses personnages. Il est rare de ressentir cela aux prémices d’un film : on ne se jette pas dedans, on y est poussé. Et complètement happée pour ce qui a été de ma petite personne. Certes, le scénario, tiré d’un roman, est... Lire la critique de Gone Girl

60 6
Avatar Before-Sunrise
9
Before-Sunrise ·