Bande-annonce
Affiche À la merveille

À la merveille

(2013)

To the Wonder

12345678910
Quand ?
5.4 10 1689 171
  1. 74
  2. 112
  3. 171
  4. 196
  5. 249
  6. 293
  7. 262
  8. 198
  9. 90
  10. 44
  • 1.7K
  • 80
  • 1.4K
Voir ce film

Même s’ils se sont connus sur le tard, la passion qu’ont vécue Neil et Marina à la Merveille — Le Mont-Saint-Michel — efface les années perdues. Neil est certain d’avoir trouvé la femme de sa vie. Belle, pleine d’humour, originaire d’Ukraine, Marina est divorcée et mère d’une fillette de 10 ans,...

Match des critiques : les meilleurs avis À la merveille
VS
Critique de À la merveille par Sasory

Une première demi-heure magnifique, trente dernières minutes sublimes et plutôt émouvantes et un ensemble poétique, une sorte de poème amoureux à l'amour, ce dernier Malick est dans la pure continuité de Tree of life, une sorte de « Tree of love » construit autour de l'amour et non de la vie. La mise en scène est auprès des corps rappelant sans mal la partie familiale de Tree of life, mais s'attardant plus sur l'amour naissant, mourant et renaissant, une sorte de "prequel" à la vie de famille...

19 7
Avatar Gérard_Rocher
2
Gérard_Rocher
Critique de À la merveille par Gérard_Rocher

Neil et Marina vivent tardivement un amour très passionnel lors d'un voyage à la merveille du Mont Saint-Michel. C'est le grand amour car Marina, originaire d'Ukraine, divorcée et mère d'une enfant de dix ans, est une femme très belle, pleine de vie et de passion. Lorsque Neil et Marina viennent vivre dans l'Oklahoma tout change car l'amour fou qu'éprouvait Neil pour sa compagne va s'évaporer quelque peu et la pauvre Marina va se sentir trahie . Elle va faire la connaissance de Quintana, un... Lire l'avis à propos de À la merveille

51 27

Critiques : avis d'internautes (171)

À la merveille
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Feuilles mortes

Ode à la vie ou à l’ennui ? En l’occurrence dans "À la Merveille" la frontière est mince, Terrence Malick dans la foulée de son "Tree of Life" propose une sorte de spin-off, répétant les schémas continuels d’un existentialisme ici plus confiné et intimiste tout en gardant une certaine liberté d’espace, mais c’est malheureusement cette sensation de redondance qui déborde et qui fait tâche tout le... Lire la critique de À la merveille

15 4
Avatar JimBo Lebowski
3
JimBo Lebowski ·
Ô combien merveilleux...

J’attendais d'A la merveille qu’il soit Mon Malick : pas forcément le plus beau, pas forcément le meilleur, mais celui qui m’emmènerait plus loin qu’aucun autre ne l’avait fait. Dans un premier temps ça n’a pas été le cas, et c’est bien là l'unique déception qui a jamais pu m'envahir. Et pourtant…C’était sans compter à quel point l’œuvre m’a hantée ensuite, chaque jour jusqu’à ce que deuxième... Lire la critique de À la merveille

54 31
Avatar emmanazoe
9
emmanazoe ·
Heart of gold

Terrence, ils se sont moqués de toi, ils t'ont hué à Venise, ils t'ont considéré comme fini. Terminé le grand Terrence de Tree of life. En voyant des 3 déferler sur Sens critique, des critiques assassines dans les journaux, j'ai cru un instant que tu étais bel et bien fini. Je m'apprêtais à faire mon deuil et à me passer en boucle tes anciens films en pleurant ton génie perdu. Que de craintes... Lire la critique de À la merveille

101 52
Avatar Clairette02
9
Clairette02 ·
Ah la mer vieille !

Marina ne pensait pas tomber amoureuse de nouveau. Pourtant, elle aime désormais éperdument Neil, qu’elle décide de suivre aux Etats-Unis avec sa fille, Tatiana. Très vite, l’amour qu’ils vécurent se change en une relation de malaise – parfois même d’hystérie. Ils ne comprennent pas bien ce qui leur arrive : Marina décide de rentrer en France. Neil, de son côté, remonte très vite la pente en... Lire l'avis à propos de À la merveille

5
Avatar ATorrance
4
ATorrance ·
Découverte
T'es rance Malick ?

Dieu que jusque là je l'aimais, le Terrence. Malade du bonhomme, même: http://sens.sc/XTIaOJ Mais, fuckin' fuck, "à la merveille" (ce titre ! Ça aurait du me mettre la puce à l'oreille) radicalise et systématise le style de son auteur au point de le rendre caricatural. Une espèce de bande-annonce qui s'étire interminablement sur 1h50. Sans interruption, des plans courts en mouvement, plongée ou... Lire la critique de À la merveille

135 69
Avatar guyness
3
guyness ·
Toutes les critiques du film À la merveille (171)
Casting : acteurs principauxÀ la merveille
Casting complet du film À la merveille
Bande-annonce
À la merveille
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film À la merveille
Plus d'actualité