Le Placebo du Gloubiboulga

Avis sur Alice au pays des merveilles

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

Scène I / Int Jour - un bureau luxuriant des studios Disney.

Un homme entre. Cheveux ébouriffés, dégaine de vieux bourgeois parvenu.
Il est accueilli par un type genre cadre-sup coincé du cul mais fort en chiffres.

Cadre Sup : " Monsieur Burton ! Je vais parler franchement, on a une bête de projet 3D rien que pour vous : une nouvelle transposition d'Alice au Pays des Merveilles qui sera sobrement intitulée : " Alice au Pays des Merveilles " !

Tim Burton : " C'est alléchant, mais la dernière fois qu'un Studio m'a proposé un projet aussi sympa, ils ont ajouté des plans sur Estella Warren dans mon film de singes. "

Cadre Sup : " Broutille ! Nous ne sommes pas Fox ! "

Tim Burton : " Moi je préparais un truc un peu dément, à la Will Self, et... "

Cadre Sup : " ... Pour ce projet, vous aurez toute latitude sur le scénario, les décors, la musique... Lâchez-vous ! On veut du Tim Burton pur-jus ! Que ça ait de la gueule ! "

Tim Burton : " Mais je n'ai pas fait de vrai film depuis plus de dix ans... Je sais pas si... "

Cadre Sup : " Tatata ! Vous pourrez même y placer votre connasse de femme. Avec une ou deux touches numériques, n'importe qui pourrait croire que c'est une actrice. "

Tim Burton : " Mais... "

Cadre Sup : " Ouh j'ai mieux ! On n'a qu'à mettre Anne Hathaway face à elle. Elle joue tellement mal qu'Helena Bonham Carter sera obligée d'être tout à fait correcte, et non pas une sale briseuse de couples mythiques qu'elle est ! "

Tim Burton : " Anne Hathaway ? Carrément !? ( un temps ) faut voir... Si je lui demande de lever les bras tout le temps, en gardant les coudes pliés à 45° pour aucune raison, elle aura vraiment l'air cruche ! "

Cadre Sup : " Excellent ! Et puis mettez Johnny Depp ! Tout le monde sait qu'il est dans tous vos films ! "

Tim Burton : " Oh pas exactement tous... "

Cadre Sup : " Il EST dans tous vos films ! Un point c'est tout ! D'ailleurs, on a déjà mis son nom sur les affiches ! "

Tim Burton : " Les affiches !? "

Cadre sup : " Je veux mon n'veu ! On perd pas de temps ici ! "

Tim Burton : " Mais, Il est au courant ? "

Cadre Sup : " un gros chèque l'attend, en même temps que le scénar de Pirates des Carribeans 4. "

Tim Burton : " Vous avez des SCENARS sur ces films ? ( plus bas ) ça se voit pas... "

Cadre Sup : " Alors ? Vous le faites ce film, ou bien ?? "

Tim Burton : " ( toujours sur la défensive ) Je fais ce que je veux, hein ? "

Cadre Sup : " Comprenons-nous bien... Vous faites ce que vous voulez TANT que ça ressemble à fond à du Tim Burton ! "

Tim Burton : " Je ne suis pas sûr de comprendre... QU'EST-CE que du Tim Burton ? "

Cadre Sup : " Mais vous saveeeeeez... les trucs bizarres, les décors gothiques, les costumes chelous, les personnages décalés, les parias, quoi. Et aussi la musique de Danny Elfman, on a 500 000 CD's en prévente sur internet. "

Tim Burton : " Mais Tim Burton ne se résume quand même pas à ÇA ? "

Cadre Sup : " Maaaais siiiiii... Faites comme je vous dis, et on va se faire un max de brouzouf ! "

Scène II / Int Nuit - villa cossue de Tim Burton.

Tim Burton est au téléphone.

Tim Burton : " C'est pour ça que je vous appelle, monsieur Tsui... Je ne sais pas quoi faire de ce film de studio. Ils disent qu'ils me donnent carte blanche, mais seulement si je fais ce qu'ils veulent, et ce qu'ils veulent, c'est pas un film, c'est... du gloubiboulga ! "

Tsui Hark : " Envoie-les se faire mettre, ces cons ! Fais leur film, et nique-le complètement. Comme ça tu passes 6 mois de vacances au frais de la princesse, et tu t'éclates avec tes amis. "

Tim Burton : " Mais c'est exactement ce que vous m'aviez dit de faire avec les singes, et j'ai passé six mois en thérapie à cause de ces conneries. "

Tsui Hark : " C'est parce que tu n'avais pas amené assez de tes amis ! "

Scène III / Int Jour - plateau de tournage.

Anne Hathaway : " Les bras comme ça, c'est sûr ? "

Tim Burton : " Comme j'te dis ! ça te donnera un look inédit. "

Anne Hathaway : " Mais je ne comprends même pas l'essence de mon personnage : elle dit ne pas pouvoir tuer, que c'est contraire à tous ses principes, mais elle pousse Alice... "

Tim Burton : " Ta gueule. "

Johnny Depp : " Tim, tu veux me dire pourquoi ces cheveux bouclés me font plus ressembler à Gene Wilder en Willy Wonka, que moi-même dans le même rôle ? "

Tim Burton : " Parce que ça me fait marrer. "

Johnny Depp : " Ah OK. "

Un Technicien : " Monsieur Burton, je veux pas vous déranger dans votre processus créatif, mais ne serait-il pas plus judicieux de tourner avec une caméra spéciale, avec deux objectifs, pour un film en 3D ? "

Tim Burton : " Non, je m'en branle ! "

Le Technicien : " Ah ? Parce que je viens d'avoir le Cadre Sup, et... "

Tim Burton : " Va te faire enculer. "

Le Technicien : " ... "

Tim Burton : " Allez, zou ! "

Le Technicien s'en va. L'iPhone de Tim Burton sonne. Il décroche.

Tim Burton : " Yeeeello ? "

Tsui Hark : " Alors, la catharsis ? "

Tim Burton : " Merveilleux ! C'est tout ce que vous m'aviez promis ! Ma seule inquiétude, c'est les fans... "

Tsui Hark : " Ecoute-moi bien, p'tit gars... Les vrais fans, ils liront entre les lignes. Ils SAURONT. "

Scène IV / Int Jour - Salle de projection.


Seuls Tim Burton et Cadre Sup sont dans la salle. Le film Alice in Wonderland de Tim Burton vient de se finir.
Cadre Sup est perplexe, Tim Burton glousse de plaisir.

Cadre Sup : " Je ne comprends pas. Ça n'a aucune saveur. Pourtant on a mis tout Tim Burton dedans ! Ça devrait marcher !! Mathématiquement, ça devait marcher !! "

Tim Burton : " Vous apprendrez, mon jeune éphèbe, qu'un film n'est pas que la somme des obsessions répertoriées de son réalisateur. Vous vouliez du gloubiboulga, je vous en ai fait le Placebo ! "

Cadre Sup : " Mais c'est catastrophique ! Ce film est absolument nul ! Aucun intérêt ! S'il n'y avait pas le remake de Clash of the Titans, ce serait la pire adaptation 3D jamais produite !! "

Tim Burton : " Et alors ? Qu'est-ce que ça peut vous foutre ? Vous allez vous faire un max de brouzouf ! "

Tim s'en va sur Insane in the Brain de Cypress Hill.

FIN

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1238 fois
94 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Mike Öpuvty Alice au pays des merveilles