Bande-annonce
Affiche As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

(2000)
12345678910
Quand ?
8.7 10 120 12
  1. 1
  2. 0
  3. 0
  4. 2
  5. 2
  6. 6
  7. 17
  8. 22
  9. 38
  10. 32
  • 120
  • 32
  • 904

Le réalisateur Jonas Mekas nous montre un aperçu de sa vie privée en construisant un film à partir de 30 années de prises de vue personnelles.

Critiques : avis d'internautes (12)

As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I... par Waltari

Filmer toute sa vie (ou, du moins, une grosse partie). Le genre de truc auquel tout le monde a sans doute pensé au moins une fois, - ne serait-ce qu'en constatant avec mélancolie la fugacité du temps et des souvenirs - et Jonas Mekas l'a fait. De 1970 à 1999, il a filmé toutes les scènes quotidiennes de sa vie, sans aucune technique ou esthétique particulière puisque le film parait plus amateur...

43 6
Avatar Waltari
10
·
Critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I... par FrankyFockers

L'oeuvre entière de Jonas Mekas est un long journal intime filmé au fil des ans. A son chef, un long - mais court - film de 5 heures, au titre aussi poétique qu'énigmatique : "as i was moving ahead occasionally i saw brief glimpses of beauty". Qu'est-ce que ça raconte ? Pas grand chose et toute une vie en même temps. Sans lien apparent, sans aucun souci chronologique, Mekas a pioché dans ces... Lire l'avis à propos de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

4
Avatar FrankyFockers
10
FrankyFockers ·
Découverte
Ode à la vie

Il y a des films que l’on sent, Il y a des films que l’on vit et qui nous font vivre un moment inoubliable. Il y a des films où l’on perd toute conscience, Il y a des films qui nous font réfléchir, des films où on est accroché, transporté puis libéré. Ce film en fait partie. "As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty" est un film qui est aussi beau que son titre.... Lire la critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

32 13
Avatar Mashiro
10
Mashiro ·
Mekas, le pied

« A sort of masterpiece of nothing... nothing. » Jonas Mekas le répète tout au long de son film, il ne raconte rien. Glimpses of beauty c'est le rien à l'état d'art. C'est l'ampleur émotionnelle de ce rien qui est prodigieuse : c'est un film beau, happant. Mosaïque d'images filmées sur trente ans de vie, dans un ordre plus ou moins chronologiques (« The first idea was to keep them chronological,... Lire la critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

35 13
Avatar Obstiné
10
Obstiné ·
La vie, putain !

Putain mais qu'est-ce que c'est beau, je n'en reviens pas. Comment peut-on à ce point saisir l'extase d'être en vie, de manière si vivante et si émouvante ? Parce que c'est cette extase que Mekas cherche. Il la traque comme un fou, il a tout filmé, toute sa vie, et il envoie tout sur l'écran, dans un geste aussi dense que précis. C'est juste incroyable ce qui se joue là. Le soleil, la neige,... Lire l'avis à propos de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

5 2
Avatar B-Lyndon
10
B-Lyndon ·
Toutes les critiques du documentaire As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief... (12)
Casting : acteurs principauxAs I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
Casting complet du documentaire As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief...
Bande-annonce
As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce documentaire As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
Plus d'actualité