Bande-annonce
Affiche As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

(2000)
12345678910
Quand ?
8.6
  1. 1
  2. 0
  3. 1
  4. 2
  5. 4
  6. 6
  7. 23
  8. 36
  9. 41
  10. 45
  • 159
  • 41
  • 1.3K

Le réalisateur Jonas Mekas nous montre un aperçu de sa vie privée en construisant un film à partir de 30 années de prises de vue personnelles.

PostsAs I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?

Critiques : avis d'internautes (10)

As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de par FrankyFockers

L'oeuvre entière de Jonas Mekas est un long journal intime filmé au fil des ans. A son chef, un long - mais court - film de 5 heures, au titre aussi poétique qu'énigmatique : "as i was moving ahead occasionally i saw brief glimpses of beauty". Qu'est-ce que ça raconte ? Pas grand chose et toute une vie en même temps. Sans lien apparent, sans aucun souci chronologique, Mekas a pioché dans ces... Lire l'avis à propos de

4
Avatar FrankyFockers
10
FrankyFockers ·
Découverte
Critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I... par Waltari

Filmer toute sa vie (ou, du moins, une grosse partie). Le genre de truc auquel tout le monde a sans doute pensé au moins une fois, - ne serait-ce qu'en constatant avec mélancolie la fugacité du temps et des souvenirs - et Jonas Mekas l'a fait. De 1970 à 1999, il a filmé toutes les scènes quotidiennes de sa vie, sans aucune technique ou esthétique particulière puisque le film parait plus amateur...

44 6
Avatar Waltari
10
·
Ode à la vie

Il y a des films que l’on sent, Il y a des films que l’on vit et qui nous font vivre un moment inoubliable. Il y a des films où l’on perd toute conscience, Il y a des films qui nous font réfléchir, des films où on est accroché, transporté puis libéré. Ce film en fait partie. "As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty" est un film qui est aussi beau que son titre.... Lire l'avis à propos de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

34 8
Avatar Mashiro
10
Mashiro ·
De sublime éternité.

Il est tard dans la nuit. Le vieil homme est assis, assemble, désassemble des images. Des images d'une vie, avançant devant nous avec la beauté d'une évidence. Un jour, Jonas Mekas a saisi sa caméra, il a filmé ce qu'il y avait devant lui : les fleurs, la neige, la pluie, l'eau sur le rebord des branches. Ses enfants, sa femme, un pique-nique à Central Park. Il a filmé sa vie, et il ne s'est... Lire la critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

7 2
Avatar B-Lyndon
10
B-Lyndon ·
A propos de cet amour-trahison, de cet amour genetien, de cet.

J'ai aimé et trahi ce film. Je l'ai aimé. J'ai peut-être aimé le trahir. Peut-être ai-je accepté de suivre une structure supérieure, une logique de direction. J'ai trahi ce film comme parfois je trahis Proust. J'ai été distrait, j'ai pensé à autre chose. Parfois je ne faisais qu'écouter la musique, parfois je ne regardais pas. Je faisais des pauses, je le découpais avec une cisaille d'inattention.... Lire la critique de As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

7
Avatar Nathaniell
9
Nathaniell ·
Toutes les critiques du documentaire As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief... (10)
Casting : acteurs principauxAs I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
Casting complet du documentaire As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief...
Bande-annonce
As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty
Vous pourriez également aimer...