Bande-annonce
Affiche Boulevard du crépuscule

Boulevard du crépuscule

(1950)

Sunset Boulevard

12345678910
Quand ?
8.2 10 3119 60
  1. 11
  2. 13
  3. 8
  4. 18
  5. 44
  6. 146
  7. 524
  8. 1055
  9. 830
  10. 470
  • 3.1K
  • 388
  • 1.7K
Voir ce film

Un scénariste raté écrit un scénario pour une ancienne star du cinéma muet qui a sombré dans l'oubli et qui vit dans la solitude de sa grande maison.

DiscussionsBoulevard du crépuscule

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Nouvelle discussion Toutes les discussions

Critiques : avis d'internautes (60)

Boulevard du crépuscule
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le crépuscule Hollywoodien

C'est en 1950 que Billy Wilder met en scène "Sunset Boulevard", nom tiré de la célèbre avenue de Los Angeles où l'on trouve les villas des stars hollywoodienne. Mais dès 1950, c'est un boulevard crépusculaire, symbolisé par d'anciennes stars d'un cinéma et d'une époque qui n'existe plus, que l'on a oublié avec le temps et l'entré dans le cinéma parlant. Le crépuscule d'Hollywood, un empire...

40 7
Avatar Docteur_Jivago
10
·
Boulevard of broken dreams

Ce film est sans aucun doute le chef d'œuvre de Billy Wilder, testament noir et en même temps déclaration d'amour à un cinéma oublié. Le film est pourtant d'une noirceur et d'un cynisme rarement atteint au cinéma apparaissant comme un film noir sans concession. Norma Desmond, ancienne star du cinéma muet, embauche Joe Gillis un scénariste fauché et prêt à tout pour rembourses ses dettes. Son... Lire la critique de Boulevard du crépuscule

7
Avatar CREAM
10
CREAM ·
Découverte
"Une femme pardonne tout, excepté qu'on ne veuille pas d'elle"

Joe Gillis, scénariste raté aux abois, atterrit chez Norma Desmond, alors qu'il est poursuivi par des créanciers. Lorsqu'il pénètre pour la première fois dans la demeure de celle-ci, il songe au manoir délabré de Miss Havisham, personnage excentrique et pathétique du roman de Charles Dickens. Une réflexion dont il ne sait pas encore à quel point elle va s'avérer juste. Norma Desmond est une... Lire la critique de Boulevard du crépuscule

43 5
Avatar palouka
10
palouka ·
Le sommet de son art

D'habitude, Hollywood n'est pas très tendre avec elle-même. Ca donne des films parfois drôle, souvent dramatique. Mais aucun n'atteint l'intensité dramatique, la violence, l'impressionnante qualité de cette merveille. De plus, Boulevard du Crépuscule a influencé des générations de cinéastes, de Scorsese aux frères Coen. Le drame de cette actrice, jadis star, désormais abandonnée de tous, recluse... Lire la critique de Boulevard du crépuscule

27
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
Le crépuscule des idoles.

La tombée de la nuit annonce les étoiles qui s’estompent face la lumière d’un projecteur. L’atmosphère est grandiose, déballe cette cinglante harmonie où la lucidité n’a que faire d’une star déchue et mégalomane. L’univers du cinéma est ici saisi dans sa forme absolue, transcendé par une histoire sans fin, ni début. Comme une mystérieuse lettre qui se dandine fièrement comme la plus... Lire la critique de Boulevard du crépuscule

9
Avatar Kiwi_
10
Kiwi_ ·
Toutes les critiques du film Boulevard du crépuscule (60)
SéancesBoulevard du crépuscule
Projeté dans 2 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Boulevard du crépuscule
Casting : acteurs principauxBoulevard du crépuscule
Casting complet du film Boulevard du crépuscule
Bande-annonce Boulevard du crépuscule
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film Boulevard du crépuscule
Plus d'actualité