Bande-annonce
Affiche Cosmopolis

Cosmopolis

(2012)
12345678910
Quand ?
5.3
  1. 484
  2. 521
  3. 805
  4. 1090
  5. 1266
  6. 1332
  7. 1326
  8. 814
  9. 266
  10. 70
  • 8K
  • 234
  • 2.4K
Voir ce film

Dans un New York en ébullition, l'ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s'engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n'a qu'une seule obsession : une coupe de cheveux chez son...

Match des critiques : les meilleurs avis Cosmopolis
VS
A specter is haunting the world

Eric veut une nouvelle coupe de cheveux. Donc, il va dans sa limousine longue comme une piste d'atterrissage et il part vers des quartiers mal famés de la grande ville, faisant fi des messages alarmistes de sa sécurité (qui signale des menaces terroristes dont la dangerosité augmente régulièrement toutes les 20 minutes) et se souciant comme d'une guigne des problèmes de circulation dans la mégalopole (circulation rendue impossible par la conjonction de la visite du président de la République...

47 8
Bla bla bla bla

Je m'explique: couper mes cheveux-blabla-yuan-blabla-sexe-blabla-émeute?-blabla-me tuer?-blabla-sexe!-blablablabla....! Je peux comprendre qu'un réalisateur mise tout sur ses dialogues pour faire un bon film, mais là c'est du blabla! Durant la première heure, on suit un golden-boy (pas spécialement bien joué par Pattison) journée habituel dans sa limousine avec tous les protagonistes qu'il y rencontre, sont "développés" alors ce qui doit construire la richesse du film: les dialogues! Le... Lire la critique de Cosmopolis

28 5

PostsCosmopolis

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?

Critiques : avis d'internautes (332)

Cosmopolis
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Comment mesurer la profondeur du vide ?

Je ne prendrai pas quatre heures pour répondre à cette question digne d'un manuel de philo pour les nuls. Mais je le ferai sous deux angles différents : - En termes de système métrique, je dirai que cette profondeur est égale à la longueur de la limo de Robert Pattinson, c'est à dire presque infinie. - Ou alors, en termes de temps, je répondrai qu'une plongée d'1H50 suffit, durée du film de... Lire l'avis à propos de

5 1
Avatar Behind_the_Mask
1
Behind_the_Mask ·
Découverte
La limousine capitaliste

Cosmopolis est un film d’une maîtrise visuelle hypnotique et Cronenberg en fait une œuvre presque claustrophobe, étouffée par l’entendue infinie de ces dialogues au symbolisme surréaliste engagés dans des situations à l’absurdité burlesque. Que font les limousines la nuit nous demandera Eric Packer. Cosmopolis est un film sur l’immensité, avec un jeu de miroir fascinant où le réalisateur met sa... Lire la critique de Cosmopolis

28
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Monopolis

Ce film pourrait être réussi s'il racontait quelque chose, s'il était possible de se placer d'un côté ou de l'autre du système capitaliste, si l'on avait le choix de réfléchir à deux camps en attente de tel ou tel argument pour équilibrer une balance invisible et enfin pouvoir choisir de croire ou non au futur, en détruisant le passé puisqu'il le faut. Si le monde n'était que dualité, alors, je... Lire la critique de Cosmopolis

32 9
Avatar drélium
4
drélium ·
"Your prostate is asymmetrical."

Roh c'est fou ce film oui c'est fou. Bon déjà y'a Pattinson alors je me doute que ça en fasse douter plus d'un sur l'intérêt potentiel du film. Je veux dire c'est pas avec le background qu'il se traîne que directement t'attire le chaland. Non, la pute à frange de 15 ans et demi oui à la rigueur, mais bon, c'est pas le public de Gronenberg par contre. Donc j'avoue j'ai confiance en ce jeune... Lire l'avis à propos de Cosmopolis

44 36
Avatar Kenshin
8
Kenshin ·
Cosmopolis

Cosmopolis est un film réalisé par David Cronenberg et adapté du roman éponyme de Don DeLillo paru en 2003 aux Éditions Scribner. Il a été présenté au Festival de Cannes mais en est reparti bredouille, l'essentiel des prix ayant été accaparés par les grands pontes institutionnels et attendus, tels Michael Haneke, pour Amour (Palme d'or), et Ken Loach, pour La Part des anges (Prix du jury).... Lire la critique de Cosmopolis

14 15
Avatar Morrinson
9
Morrinson ·
Toutes les critiques du film Cosmopolis (332)
Casting : acteurs principauxCosmopolis
Casting complet du film Cosmopolis
Bande-annonce
Cosmopolis
Vous pourriez également aimer...