Avis sur

Dans la maison

Avatar Fabulo
Critique publiée par le (modifiée le )

Le professeur Germain demande à ses élèves de leur rendre un devoir dans lequel ils devront raconter leur weekend. Claude, un élève de 16 ans décrit le sien chez son ami de classe Raphaël. Sa vision à la fois moqueuse et impitoyable, mais extrêmement bien écrite sur la famille de son ami, interpelle tout de suite Germain, désespéré par le travail des autres élèves. Fasciné par le travail de Claude, il encourage l'adolescent à poursuivre l'écriture, une décision qui satisfait à la fois le professeur, curieux de connaître la suite de l'histoire et de pouvoir continuer à lire ce nouveau talent, et l'adolescent, qui éprouve un réel plaisir à relater ses observations dans la famille de son ami.

Le thriller naît avec le personnage de Claude, qui rappelle l'adolescent du film "un élève doué" pour son côté calme, mystérieux et voyeur. Mais le thriller est bien plus subtil car il repose plus précisément sur les quelques pages écrites par Claude. Le spectateur suit en même temps que le professeur la vie "dans la maison" de l'ami de Claude. Et plus l'histoire de la famille de Raphaël avance, plus la tension monte. Ozon montre avec subtilité que le pouvoir de la littérature efface celui de la morale. Plus le film avance, plus les limites vont être difficiles à cerner. On voit un professeur prêt à voler des sujets de mathématiques pour permettre à Claude de continuer d'écrire. Du côté de l'adolescent, on se rend compte petit à petit que la famille n'est plus seulement un "objet d'étude" mais qu'il a bien l'intention d'agir sur elle pour assouvir ses désirs.

Les frontières entre fiction et réalité deviennent de plus en plus floues. La littérature crée des illusions. Comme le professeur, on ne sait plus si ce qui est relaté est réel ou bien s'il s'agit de la fiction d'un adolescent qui décrit la satisfaction de ses désirs.

Le tout brillamment interprété, avec une mise en scène à couper le souffle qui ne laisse pas une minute de répit et nous interpelle sur la complexité des rapports humains.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1159 fois
24 apprécient · 2 n'apprécient pas

Fabulo a ajouté ce film à 2 listes Dans la maison

Autres actions de Fabulo Dans la maison