Chef-d'oeuvre argentin

Avis sur Dans ses yeux

Avatar K1000
Critique publiée par le

El secreto de sus ojos va bien au-delà du thriller, même s'il en maîtrise parfaitement les codes. C'est essentiellement la mise en scène de l'Amour à l'état pur qui découvre son accomplissement paroxystique dans la dernière séquence du film. En fondant de subtils retours en arrière dans la trame du présent, il met à nu la mémoire du protagoniste. Ce va et vient incessant entre passé et présent, mémoire et vieillesse, souligne la quête acharnée de la vérité d'Esposito, le magistrat, et de Morales, le mari. A l'image d'Esposito, le spectateur se perd dans les arabesques de l'intrigue au suspense haletant et plus que suprenant. La dernière séquence vertigineuse est troublante d'émotion et de dignité et nous confronte à une problématique humaine essentielle : peut-on avoir pitié d'un homme fût-il coupable ? Sublimé par le prélude n°4 op. 28 de Chopin et transcendé par une lumière qui magnifie les regards, le film saigne le coeur comme celui qui a saigné le corps de la victime. S'il a obtenu l'Oscar du meilleur film étranger, ce n'est pas sans raison. Jamais un film n'aura autant ébloui par la passion qu'il projette : passion d'amour, de vie et de justice.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1154 fois
36 apprécient · 4 n'apprécient pas

K1000 a ajouté ce film à 2 listes Dans ses yeux

Autres actions de K1000 Dans ses yeux