Le bal des actrices

Avis sur Divines

Avatar Thomas Deseur
Critique publiée par le

Oulaya Amamra. Il sera difficile de parler de ce film sans mettre le nom d'Oulaya Amamra à chacune des lignes de cette prose tant la performance de l'héroïne de "Divines" est à couper le souffle.

Une interprétation d'autant plus remarquable que le personnage qu'elle incarne passe par absolument toutes les émotions durant l'histoire qui nous est proposée.

Il ne faut évidemment pas bouder notre plaisir de voir Oulaya évoluer parmi deux seconds rôles, eux-aussi exécutés avec une habileté surprenante, en la personne de Jisca Kalvanda et Déborah Lukumuena.

Pour en revenir au contenu du film, "Divines" peut être considéré comme une fable moderne où l'on s'attarde sur l'évolution d'une jeune femme qui, partant de rien, utilise le seul moyen à sa portée pour avoir le destin le plus éloigné possible de celui de sa mère : la délinquance.

Elle parvient petit à petit à se trouver une place parmi les dévoyés de sa cité grâce à sa force de caractère et une obstination inébranlable. Mais tout au long de la progression du personnage, il nous est impossible de nous réjouir de ses différents succès tant la situation paraît précaire et la finalité fatalement désastreuse.

Si la bande annonce laissait plus ou moins présager de ce qui serait développé dans le film, Houda Benyamina réussit à disperser ça et là des scènes coups-de-poing dont un climax qui plonge le spectateur en apnée pendant quelques minutes.

Il reste à espérer qu'Oulaya Amamra obtienne le César du meilleur espoir féminin, ou que l'on voit au moins son nom apparaître dans la liste des nominés. Ce qui représenterait une belle victoire pour le cinéma français, dans la continuité de la récompense reçue par Zita Hanrot pour son rôle dans Fatima.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1493 fois
20 apprécient

Autres actions de Thomas Deseur Divines