Born To Kill... C'est marqué dessus.

Avis sur Full Metal Jacket

Avatar Ramblinrose
Critique publiée par le

J'ai 16 ans quand je découvre FMJ au cinéma. En ado que j'étais (?), c'était un autre film sur la guerre du Viet-Nam, entre navets et chef d'oeuvre.
Je n'oublie pas non plus que c'est aussi mon premier Kubrick sur grand écran.

Full Metal Jacket, un film de guerre ? un film sur la guerre ? ou un film sur des hommes qui font la guerre ?

Kubrick, lubrique ? Ce n'est pas à en douter. Car il nous apporte un nouveau regard sur un conflit américain traumatisant (Kubrick est Anglais).
Forcément c'est différent.
D'abord dans le traitement du conflit à la fois terrifiant, émouvant, drôle et toujours étouffant.
Ensuite,il commence son film par l'entrainement des jeunes recrues, en deuil d'une longue chevelure fraîchement rasée.
Ils sont en quelques semaines transformés en machine de guerre par un sergent aboyeur qui les assène d'insultes obscènes et de brimades.
Le premier point culminant du film, c'est la transformation d'un jeune homme, grassouillet et perdu, en zombie au regard de tueur qui tuera son créateur et se suicide ensuite.

L'histoire se transpose au Viet Nam où on assiste au conflit vu par un journaliste conscrit.
Escarmouches, villages incendiés, violences.

Puis, le second point culminant.
Le peloton de marines est pris à parti par un tireur isolé et embusqué dans les ruines fumantes de Huê.
Un tireur qui s'avère une tireuse.
Combat mortel de part et d'autre. Quand certains meurent, d'autres survivent pour aujourd'hui. Et le peloton s'éloigne dans la nuit en chantant la chanson de Mickey Mouse Club.

C'est donc un film de, sur la guerre et sur ceux qui la font : il en profite pour dénoncer la guerre qui n'est plus, depuis 25 ans, une affaire d'homme.
Un film sur la mort d'une jeunesse et qui se termine par un chant enfantin.

Quel génie Monsieur Kubrick !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 448 fois
18 apprécient

Autres actions de Ramblinrose Full Metal Jacket