Avis sur

Full Metal Jacket

Avatar Pinailleur
Critique publiée par le

En 87, Stan s'attaque à la guerre du Viet-Nam. Laquelle a déjà fait l'objet du chef-d'œuvre absolu de Coppola, Apocalypse now, d'un des grands films d'Oliver Stone, Platoon, ou encore indirectement du Premier sang de Ted Kotcheff. Elle a même été tournée en dérision dans l'inénarrable M.A.S.H. de Robert Altman. Bref, tout a été dit, semble-t-il, et Stan s'attaque à un gros morceau.

Pour trouver un nouvel angle, il va s'attacher autant à la formation des marines qu'il suit qu'à la guerre elle-même. Humiliés, torturés psychologiquement, détruits pendant des mois jusqu'à la rupture pour devenir de parfaits soldats, capables cependant d'initi