Bande-annonce
Affiche Halloween, la nuit des masques

Halloween, la nuit des masques

(1978)

Halloween

12345678910
Quand ?
7.3 10 4433 93
  1. 18
  2. 29
  3. 55
  4. 156
  5. 289
  6. 627
  7. 1383
  8. 1213
  9. 444
  10. 219
  • 4.4K
  • 287
  • 663
Voir ce film

Michael assassine sa sœur en la poignardant. Il est de suite interné. 15 ans plus tard, il s'échappe de l'hôpital, déterminé à tuer sa demi-sœur.

Match des critiques : les meilleurs avis Halloween, la nuit des masques
VS
Avatar Djee VanCleef
9
La nuit des Masques.

Rappel des faits, 1978, voulant sans doute rendre hommage à sa manière au Maître Alfred Hitchcock ( on pense forcément à De Palma ou Argento du coup, mais il cite aussi volontiers, "Frankenstein" ou "Godzilla" ), John Carpenter réalise "La nuit des Masques", sur un script minuscule ( et pour un budget d'un peu plus de 300000 Dollars ) écrit à quatre mains avec Debra Hill - en huit jours -, qui s'il n'invente pas le Slasher movie, en établi les règles, déclinées à l'infini dans un paquet de...

55 20
Avatar El-Lukiñho
5
El-Lukiñho
See anything you like?

La nuit d' Halloween, dans une petite bourgade fictive des États-Unis ; Michael Myers tue sa sœur (en la surprenant à moitié à poil au passage, ce sale petit pervers). La justice n'est pas compréhensive et le colle en asile psychiatrique. Mais quinze ans plus tard, à la veille d' Halloween, Michael s'échappe ; mouhahahahaha... Alors qu'en s'attaquant à ce film de Carpenter, on peut légitimement avoir peur d'avoir peur, la seule crainte vérifiable est surtout la peur de l'ennui. Film culte... Lire l'avis à propos de Halloween, la nuit des masques

14 3

Critiques : avis d'internautes (93)

Halloween, la nuit des masques
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Au commencement était Halloween

Ce film est un cliché sur pellicule. Toutes les scènes ont déjà été vues et revues. Sauf que toutes les scènes qu'on a pu voir et revoir viennent directement d'halloween... Ajoutons à cela qu'elles sont souvent beaucoup plus inspirées ici que dans leurs versions repompées. Au final plus de 30 ans après sa sortie, Halloween reste pour moi la référence du genre. Lire la critique de Halloween, la nuit des masques

5
Avatar ricky_fitz
7
ricky_fitz ·
Découverte
Le croque-mitaine dans le miroir

Une caméra subjective, un regard qui court sur les meubles, les objets. Un regard enfermé derrière un masque qui ouvre les tiroirs, s'empare d'un couteau de boucher puis monte des escaliers. Une jeune fille nue qui brosse ses cheveux. Le regard se rapproche et se fige sur le corps de la jeune femme. Le couteau qui se dresse et s'abat violemment à plusieurs reprises sur le corps lisse et frais de... Lire l'avis à propos de Halloween, la nuit des masques

37 13
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·
On veut des bonbons [MÉGA BONUS DE LA HONTE EN FIN DE CRITIQUE]

http://www.youtube.com/watch?v=iP-jYiuDD9g Tu l’entends cette musique ? Ça fait peur hein ? Voilà ce que c’est quand tonton John s’installe devant son piano, parce que tonton John ne fait pas que des bons films mon petit, il fait aussi de la sacrément bonne musique. Halloween est un de mes premiers films d’horreur, raison pour laquelle il occupe au côté de l’Exorciste une place toute... Lire l'avis à propos de Halloween, la nuit des masques

31 23
Avatar Deleuze
8
Deleuze ·
John Carpenter's Halloween

Halloween est le troisième film de Carpenter. C'est un film de série B, tourné à l'époque pour un peu plus de 300 000 dollars et qui en a rapporté plus de 40 millions. Il a été pendant longtemps le plus gros succès du cinéma indépendant américain, et il a véritablement lancé la carrière de Carpenter (que assault on precint 13 avait déjà bien poussé). Pourtant le pitch est simplissime: un tueur... Lire l'avis à propos de Halloween, la nuit des masques

38 10
Avatar Samu-L
9
Samu-L ·
Croisade sanguinaire

Sanctuarisé par les amateurs d’épouvante, érigé en parangon du cinéma indépendant, « La Nuit des masques » est considéré, à juste titre, comme l’une des œuvres fondatrices du slasher movie. John Carpenter y donna naissance à Michael Myers, bourreau psychopathe fraîchement échappé de l’asile, venu hanter Haddonfield, la banlieue fade et proprette de son enfance. Au cœur de cet écrin rural... Lire l'avis à propos de Halloween, la nuit des masques

38 12
Avatar Cultural Mind
4
Cultural Mind ·
Toutes les critiques du film Halloween, la nuit des masques (93)
Casting : acteurs principauxHalloween, la nuit des masques
Casting complet du film Halloween, la nuit des masques
Bande-annonce
Halloween, la nuit des masques
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film Halloween, la nuit des masques
Plus d'actualité