Oui, qu'il soit maudit.

Avis sur Indiana Jones et le Temple maudit

Avatar SeigneurAo
Critique publiée par le

Je ne comprends pas où certains de mes éclaireurs ont été chercher l'idée de séparer le film en deux parties.
Ou à la rigueur, une partie horrible et une partie absolument atroce.
Mais une "bonne" première heure ?

La séquence d'introduction, outre une filiation jamesbondesque incontestable, cherche visiblement à nous rendre sympathique la grognasse qu'on va devoir subir.
Je préfère être franc : c'est raté.
Dès qu'elle ouvre la bouche pour faire une remarque quelconque, on a envie de la frapper.
J'ai beau chercher, je ne comprends d'ailleurs toujours pas ce qui explique que Jones l'emmène avec lui en fuyant.
Ensuite Demi-Lune, dont je me bornerai à dire qu'il est un vivant et vibrant plaidoyer en faveur de l'infanticide.

La fusillade dans le night club et la course-poursuite qui s'ensuit sont dignes du pire, Jackie Chan ou Rush Hour, faites votre choix.
L'humour est globalement très lourd en fait.
Envolée la subtilité des aventuriers de l'arche perdue.

À compter de la montée dans l'avion c'est, je le concède, presque correct.
J'appuie sur le "presque".
La partie dans la jungle se tient à peu près, bien que cela reste très en-deça du premier opus.
Oui, et de toute façon on a toujours la pétasse et le gosse insupportables à se coltiner.
On espère d'ailleurs ardemment qu'elle se case avec le maharadjah et nous lâche royalement la grappe.
Malheureusement il n'en est rien.

La "cultissime" scène du banquet avec tous les fantasmes gastronomiques d'un gamin dans sa phase pipi-caca, la soupe aux yeux, les serpents, la cervelle de singe...
Sans doute écrite par un enfant d'ailleurs, je ne vois pas d'autre explication.
Si il n'y avait pas l'intéressante discussion sur les thugs, on s'en passerait volontiers.
Même les atttudes pseudo-machos du héros finissent par tomber à plat.
Le pseudo-début de romance, totalement ridicule.

Et puis très vite, c'est de nouveau la catastrophe absolue.
Dans le souterrain, une séquence qui semble tellement "mise là pour "faire Indy" qu'elle ne réussit rien.
La cérémonie je n'en parle évidemment pas. Pathétique.

Ce qui me choque au plus haut point dans ce film, c'est qu'on essaie de rendre Indy humain, faillible
Mais putain, qu'est-ce que j'en ai à foutre ?
Indy il a sa tenue, son chapeau, son fouet, il est héroïque et me faites pas chier.
Indy il se fait pas fouetter. Il se retrouve pas à la botte d'une secte à la con.
Il se fait pas sauver par un merdeux pas capable de dire autre chose que "docteur Jones".

J'arrête là, tellement la fin est mauvaise et se passe de commentaires.
Je voulais le remonter à 5, pour ne pas le laisser à égalité avec l'ignoble Royaume du crane de cristal, mais finalement c'est ce dernier qui baissera d'un point.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 490 fois
25 apprécient · 15 n'apprécient pas

SeigneurAo a ajouté ce film à 3 listes Indiana Jones et le Temple maudit

Autres actions de SeigneurAo Indiana Jones et le Temple maudit