Bande-annonce
Affiche Kuzco, l'empereur mégalo

Kuzco, l'empereur mégalo

(2001)

The Emperor's New Groove

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 72
  2. 152
  3. 314
  4. 679
  5. 1648
  6. 3180
  7. 4424
  8. 3199
  9. 1219
  10. 473
  • 15K
  • 700
  • 580
Voir ce film

Kuzco est un jeune empereur aussi capricieux que méprisant. Secondé par la perfide Yzma - qui rêve de lui ravir le trône -, il coule des jours paisibles loin de la dure existence de ses sujets. Lorsqu'à la faveur d'une nouvelle lubie il congédie Yzma, il ignore que son existence va basculer. Folle...

Match des critiques : les meilleurs avis Kuzco, l'empereur mégalo
VS
Mes pauvres abdos...

Plus de brocolis ? Exit la féérie, bonjour le non-sens, Kuzco est un délire perpétuel, une avalanche de gags proprement désopilants portés par un rythme dynamique et enjoué, ainsi qu'une fabuleuse bande sonore très groovy (d'où le titre). Il verse encore plus dans le n'importe quoi que Hercule (qui ne m'avait lui *absolument* pas convaincue). Pas de princesse, de demoiselle en détresse, pas de quête perpétuelle vers l'amour et l'accomplissement (même si... un chouïa, mais ça reste...

57 9
Inca de farce mineure

Me souviens très bien, quand ce machin est sorti, me suis dit qu'il fallait vraiment arrêter le Disney annuel, que deux images et une bande-annonce suffisaient à comprendre que c'était foutu, vraiment, et pas faute d'en avoir avalé des mauvais, dans cette grande vague hystérico-hideuse qui n'est d'ailleurs pas près de s'arrêter... Non, c'est foutu, ils avaient le métier, ils avaient un trésor de savoir soigneusement entretenu et ils ont tout dégueulassé, probablement rien de regardable depuis... Lire l'avis à propos de Kuzco, l'empereur mégalo

33 31
 

Critiques : avis d'internautes (87)

Kuzco, l'empereur mégalo
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
VENEZ LES GARS, PERSONNE N'EST ETERNEL

Je m'ennuyais sérieusement, je voulais un peu de fun, de groove. Alors j'ai choisi Kuzco en me disant que ça ne devrait pas être mal pour une fille qui dit "huit" à tout bout de champ juste pour la sonorité (coeur), et qui trouve qu'Attention les murs ont des orteils c'est trop cool (Je sais, je sais, ça délire sec dans ma tête). Et bien je ne me suis pas trompée. Ouh que non. J'ai ri, non-stop.... Lire la critique de Kuzco, l'empereur mégalo

50 14
Avatar enilua
10
enilua ·
My new groove

J'aime les bons films d'animation. Par bons films d'animation, je veux dire des œuvres qui ne se contentent pas d'avoir une technique et un graphisme superbes mais qui réussissent aussi à aligner un scénario qui sort un peu des sentiers battus, qui ne se contentent pas de recycler éhonteusement les poncifs du genre en les cachant derrière des artifices (Princesse Raiponce, si tu me lis...)... Lire l'avis à propos de Kuzco, l'empereur mégalo

4 2
Avatar Krokuta
9
Krokuta ·
Découverte
Un Disney qui n'en est pas un.

Il y a une époque où Disney sortait des films à pâques, des films qui sortaient des sentiers battus. Un peu comme la cour de récré des créateurs. Il y a eut Lilo et Stich et Kuzco, entre autre. Alors, ici on va plus mettre l'accent sur les personnages que sur les décors. Et les personnages, dans cette histoire, c'est quelque chose. Le héros est un empereur mégalo, méchant cupide et moche. Isma... Lire l'avis à propos de Kuzco, l'empereur mégalo

23 1
Avatar villou
7
villou ·
Un film incalifiable

Empereur inca aussi orgueilleux qu’égoïste, Kuzco (voix : Didier Gustin) décide de renvoyer Yzma (voix : Elisabeth Wiener), une sorcière qui le conseille et ne rêve que de prendre sa place. Pour se venger, celle-ci décide d’empoisonner Kuzco. Mais suite à une maladresse de son serviteur Kronk (voix : Emmanuel Curtil), Kuzco est transformé en lama. Perdu dans la jungle, il ne peut que compter... Lire l'avis à propos de Kuzco, l'empereur mégalo

8 5
Avatar Tonto
7
Tonto ·
Critique de Kuzco, l'empereur mégalo par Lonewolf

Le mal aimé du président de Disney de l'époque, Michael Eisner, qui réussira à saboter toute la communication autour du film, le faisant passer inaperçu. Et pourtant... Ce film est une perle d'humour et de drôlerie. Chaque séquence est un prétexte à se plier (notamment celle de l'auberge, ahurissante de rythme et d'humour), de même que les personnages tous bien campés, et le second degré... Lire la critique de Kuzco, l'empereur mégalo

19 3
Avatar Lonewolf
8
Lonewolf ·
Toutes les critiques du long-métrage d'animation Kuzco, l'empereur mégalo (87)
Casting : acteurs principauxKuzco, l'empereur mégalo
Casting complet du long-métrage d'animation Kuzco, l'empereur mégalo
Bande-annonce
Kuzco, l'empereur mégalo
Vous pourriez également aimer...