Avis sur

L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents

Avatar FlorianneB
Critique publiée par le (modifiée le )

Après la grosse poilade du troisième volet (les dinosaures ça marche à tous les coups), il faut dire que L'Âge de Glace 4 était très attendu.

Toujours en quête de renouveau et d'un moment de la vie de la Terre à exploiter, cet épisode est basé sur la création et la dérive des continents, en y ajoutant un peu de pirates dans l'histoire (ça aussi ça marche à tous les coups). L'histoire est assez simple, la joyeuse triplette que forment Diego, Manny et Sid - ainsi qu'un passager surprise - se retrouve piégée sur un morceau de glace et dérive dans l'océan, espérant retrouver vite la terre ferme, mais y croise des vilains pirates. Bon. Personnellement, d'ici, ça pouvait sembler suffisant.

Pour cet aspect-là de l'histoire, je la trouve bonne, quoiqu'un peu surréaliste et sacrément accélérée (mais c'est un dessin animé, et après avoir vu des humains... puis des dinosaures, on ne va pas se poser de questions). Graphiquement c'est très bien fait, et j'ai trouvé la séparation des continents, qui est très violente et effraie les animaux qu'on connait, très émouvante. Tout change très vite et ils perdent tout ce qu'ils connaissaient jusque-là. Les pirates quant à eux ressemblent à des pirates, avec les rôles des méchants et du gros débile - classique - mais sans plus. C'est un peu longuet, et pas forcément très très bien exploité, ça aurait mérité quelques approfondissements.

Pour le reste... Les conventions typiques des dessins animés sont dans cet épisode assez lourdes. Les petites leçons de vie pour les enfants font malheureusement tâche, avec Pêche qui hésite entre choisir la bande de camarades superficiels avec des filles complètement cons et le type qui la fait craquer et son ami de toujours. Graphiquement c'est aussi bien fait, mais c'est affreusement niais, long et répétitif. Et puis bon... On s'en fout un peu, quoi. Autant de temps perdu qui aurait pu servir à quelque chose de bien plus intéressant.
A l'inverse, la thématique de la famille est mieux abordée, avec le personnage de Sid, abandonné par sa famille, au même titre que sa grand mère, qu'il doit maintenant surveiller, ou encore avec l'idée de communauté, de "horde", comme dit Diego, où chacun prend soin de l'autre. C'est aussi un peu niais, mais là pour le coup ça passe mieux, et ça intéresse davantage les adultes.

Pour les sourires, on retrouve avec plaisir Scrat, toujours aussi malchanceux et maladroit, qui nous offre des pauses dans l'histoire, et sert de support à de nombreuses références plus ou moins culturelles. Et côté nouveauté, comment ne pas mentionner la mère-grand de Sid, terrible d'humour ! Certes, les vieux aussi, ça marche à tous les coups, mais je trouve qu'ici elle offre de la nouveauté à la petite bande, et permet un peu de palier à l'essoufflement du trio de choc.

En conclusion, un épisode un peu longuet et un peu faiblard, avec quelques déceptions et quelques loupés. On retrouve avec plaisir notre trio maintenant familier, même s'il s'essouffle quelque peu. On passe néanmoins un bon moment, avec de bons rires francs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 640 fois
10 apprécient

FlorianneB a ajouté ce long-métrage d'animation à 1 liste L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents

  • Illustration Servis sur grand écran

    Servis sur grand écran

    Avec : Julie & Julia, La Chance de ma vie, L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures, Un monstre à Paris, La Proposition

Autres actions de FlorianneB L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents