Affiche L'Ange ivre

L'Ange ivre

(1948)

Yoidore tenshi

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 1
  2. 1
  3. 0
  4. 6
  5. 13
  6. 44
  7. 160
  8. 231
  9. 92
  10. 20
  • 568
  • 88
  • 549
Voir ce film

Appelé en pleine nuit à soigner un jeune gangster pour une blessure à la main, un médecin alcoolique décèle une infection plus grave, la tuberculose. Il tente de soigner le jeune homme qui ne veut rien entendre, et malgré les disputes et les menaces, il se prend d'amitié pour lui. Le chassé-croisé...

PostsL'Ange ivre

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
 

Critiques : avis d'internautes (20)

L'Ange ivre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de L'Ange ivre par OlivierP1

Un métrage à l'ambiance moite comme cette mare pourrie filmée sous toutes ses formes par Kurosawa. Mifune y incarne un yakusa malade qui se lie d'amitié avec un médecin alcoolique bourru mais au coeur tendre qui voit en son patient le jeune homme désinvolte qu'il était. Mifune, aussi hypnotique et charismatique que Brando dans "Sur les quais", est un peu comme cette poupée flottant dans cette... Lire la critique de L'Ange ivre

3
Avatar OlivierP1
7
OlivierP1 ·
Découverte
Le vieil homme et la mare.

Remonter aux origines de la filmographie de Kurosawa révèle son talent pour évoquer ses contemporains ainsi qu’un flair inné pour dénicher les comédiens de talent. Bien avant la prestigieuse collaboration qu’on connait, ce film réunit déjà, en 1946, les grands Mifune et Shimura dans un duo fantastique. La gueule d’ange yakusa (Mifune) se voit contrainte de s’imposer les services d’un médecin...

41 5
Avatar Sergent Pepper
8
·
Splendeurs et misères.

On pourrait regarder « L’Ange ivre » uniquement pour son titre, sublime oxymore résumant à peu près tout le contenu du film, de son scénario à sa symbolique. De plus qu’il s’agit d’un fait connu : son réalisateur Akira Kurosawa le considère comme son premier « vrai » film, alors qu’il a déjà assemblé une filmographie de neuf métrages. Et on remarque en effet que « L’Ange ivre » contient de... Lire l'avis à propos de L'Ange ivre

26 3
Avatar Kiwi-
8
Kiwi- ·
De la mare à la vie

Se replonger dans "Yoidore tenshi" aujourd'hui, c'est se replonger dans les débuts du maître nippon avec un film qu'il considère comme sa première œuvre personnelle ; enfin libéré des contraintes liées à la guerre, il va y déverser ses désirs, ses attentes ou ses obsessions, et appliquer un style qu'il élèvera rapidement au rang d'art et dont il n'aura de cesse de le perfectionner jusqu'à la fin... Lire la critique de L'Ange ivre

29 9
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·
Ange(s) ivre(s)

L'ange ivre est, comme son titre, un film à deux faces : empreint des caractéristiques personnelles de Kurosawa et porteur de nombreuses références de cinéphile. Le premier atout personnel vient des deux personnages principaux. Rien que pour la première apparition de Mifune devant la caméra de Akira, ce film vaut la peine. Il y est très imposant, incroyablement doué dans ce personnage fier... Lire la critique de L'Ange ivre

31 11
Avatar Vinyz
8
Vinyz ·
Toutes les critiques du film L'Ange ivre (20)
Casting : acteurs principauxL'Ange ivre
Casting complet du film L'Ange ivre
Vous pourriez également aimer...