Bande-annonce
Affiche La Horde sauvage

La Horde sauvage

(1969)

The Wild Bunch

12345678910
Quand ?
7.9 10 2503 58
  1. 15
  2. 11
  3. 18
  4. 31
  5. 67
  6. 195
  7. 552
  8. 860
  9. 546
  10. 208
  • 2.5K
  • 277
  • 2K
Voir ce film

Deke Thornton et ses chasseurs de primes attendent Pike Bishop et ses hommes qui s'apprêtent à attaquer les bureaux de la compagnie de chemin de fer.

DiscussionsLa Horde sauvage

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Nouvelle discussion Toutes les discussions
Match des critiques : les meilleurs avis La Horde sauvage
VS
Wild Wild West

J’aime bien Noël. Pas parce qu’on peut se gaver de foie gras. Pas parce qu’on reçoit la visite de l’arrière cousin que t’as jamais vu de ta vie. Pas parce que tu vas recevoir plein de cadeaux (quoique je l’attends pas mal ce coffret Blu-ray Hitchcock) Mais surtout parce qu’on a le droit aux chaines ciné gratuites pendant 2 semaines, yeah. C’est donc l’occasion de se mater du John Wayne au coin du feu avec le daron. Ou tout simplement de se mater ce putain de film qu’est la Horde Sauvage, là...

44 7
La mise en scène reste toutefois efficace, mais on n'en est plus là.

Bon, le moins que l'on puisse dire c'est que je n'accroche décidément pas avec Sam Peckinpah. Après "Pat Garrett et Billy le Kid" me voilà une fois de plus entrain de mettre une mauvaise note à un de ses films."La Horde Sauvage" ! nom mythique ! Et pourtant, j'ai trouvé les 3 premiers quarts d'heure véritablement ennuyeux, n'accrochant sur aucun des personnages, ni sur aucun des moments clés du scénario. Je pense que Sam Peckinpah le fait d'ailleurs exprès de ne pas travailler la psychologie... Lire l'avis à propos de La Horde sauvage

3 3

Critiques : avis d'internautes (58)

La Horde sauvage
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les Douze Salauds partent

Auteurs d'un braquage raté à San Rafael, ville imaginaire du Texas, une demi-douzaine de voleurs en route pour le Mexique sont traqués par une demi-douzaine de chasseurs de primes. Pour nous narrer les aventures de son "Wild Bunch", Peckinpah ancre son histoire en pleine révolution mexicaine. Il rythme le récit grâce à un montage nerveux qu’il contraste avec nombre de ralentis, surtout lors de... Lire l'avis à propos de La Horde sauvage

61 19
Avatar Gothic
8
Gothic ·
We started together. We'll end it together.

Je ne connaissais Sam Peckinpah que de nom. Il faut dire que mis à part le sous-genre "spaghetti", les westerns plus classiques ne m'attiraient pas : j'associais cette catégorie à la figure de John Wayne que je déteste - peut-être que cela changera avec le temps... Association bête, gratuite et méchante qui a disparu brutalement dès les premières minutes de "La Horde Sauvage". On suit donc le... Lire l'avis à propos de La Horde sauvage

49 15
Avatar PFloyd
9
PFloyd ·
Critique de La Horde sauvage par Sawyer17

La Horde sauvage est sans doute possible, une pierre angulaire du western «crépusculaire»; une seconde naissance du 'Western' signé Sam Peckinpah. Plus violent et réaliste lors des fusillades, dans La Horde sauvage l'ensemble paraît plus sombre que les précédents Western, grâce notamment aux protagonistes apportant tous la part de mal qu'ils ont en eux. Brutalité sans limites, La Horde sauvage... Lire l'avis à propos de La Horde sauvage

3 2
Avatar Sawyer17
7
Sawyer17 ·
Découverte
Le côté obscur du Western

La Horde sauvage est le quatrième western que réalisa Sam Peckinpah en 1969, après notamment Coups de feu dans la Sierra (diantre, que je n’ai toujours pas vu), et on sent déjà, au début de sa carrière toute la patte et le potentiel du réalisateur. Le film débute, dans une ville américaine qui a l’air tout ce qu’il y a de plus classique, par le braquage d’une compagnie par une bande d’infâmes... Lire la critique de La Horde sauvage

53 15
Avatar Confucius
9
Confucius ·
"ô rage! ô désespoir! ô vieillesse ennemie..."

Sam Peckinpah, qui a bien trouvé son style à présent, se lance dans un nouveau western crépusculaire... Des vieux, encore... William Holden d'un côté, formidable du début à la fin, imposant une ligne d'épaule inimitable et Robert Ryan de l'autre, magnifique comme jamais... Nos deux vieux anciens amis se poursuivent, appuyés par des second rôles de choc, Ernest Borgnine en tête, et des habitués... Lire la critique de La Horde sauvage

82 30
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·
Toutes les critiques du film La Horde sauvage (58)
Casting : acteurs principauxLa Horde sauvage
Casting complet du film La Horde sauvage
Bande-annonce
La Horde sauvage
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film La Horde sauvage
Plus d'actualité