Très bon en dépit d'une volonté d'émouvoir à outrance.

Avis sur La Liste de Schindler

Avatar batman1985
Critique publiée par le

Ils sont quelques-uns à avoir voulu porter sur grand écran l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Il suffit de voir le film de Roman Polanski pour se rendre compte qu'on peut manquer de recul sur ce sujet, surtout si l'on est soi-même un Juif. Difficile de proposer une version honnête qui ne fasse pas passer tous les Allemands pour des SS sanguinaires.
Quand Steven Spielberg s'attaque à Oskar Schindler, un manufacturier allemand qui a fait fortune pendant la guerre, mais qui est aussi l'héroïque sauveur de 1100 vies juives, on est en droit de se poser des interrogations. Parce que c'est un film très personnel et qu'on pouvait craindre un manichéisme outrancier.
Cependant, l'oeuvre étonne. Par son choix du noir et blanc par exemple, qui apparait lorsqu'une bougie allumée pour une fête juive s'éteint, en tout début de film. Le sort funeste de cette communauté est en marche. La présentation du personnage de Schindler est extrêmement bien faite. Car avant de devenir le héros que l'on connait, l'Allemand a un plan. Membre du parti nazi, il sait se faire des relations. Il n'a pas peur de lâcher de l'argent pour être bien vu parmi des membres hauts-placés. De la guerre, il va en tirer le maximum. Et il est en de même vis-à-vis des Juifs. Lorsqu'ils sont placés dans le ghetto, Schindler n'hésite pas à faire appel à leur argent et à leur main d'oeuvre, meilleure marché que n'importe où. Bref, avant d'être le héros que l'on connait, c'est un impitoyable homme d'affaire, que l'on qualifierait presque de sans scrupules.
Pourtant, le basculement va vite arriver. Il va se rendre compte des horreurs commises vis-à-vis des Juifs et va les prendre en pitié puis les aider. Il est aidé par son comptable, Stern, un Juif qui dirige la centrale à la place de Schindler. Puis, il devient le héros que l'on sait, qui regrettera de ne pas en avoir fait plus. Mais en aurait-il été capable. A ce niveau, je trouve que le personnage de Schindler est extrêmement bien travaillé. Goeth, qui représente la barbarie nazie, en est le penchant contraire. Homme froid et cruel, il tue pour le plaisir. Pourtant, il éprouve du mal à résister aux charmes de sa bonne... juive. Qu'il punira d'ailleurs, comme pour se punir lui-même d'être si faible.
Interprétés respectivement pas Neeson et Fiennes, les deux acteurs démontrent qu'ils sont grands et qu'on les reverra très rarement à un tel niveau.
Du côté de la réalisation de Spielberg et de ce qu'il en fait, on sent évidemment un cinéaste fort attaché par ce drame. Et ça se ressent dans certaines séquences, qui manquent de justesse. Le cinéaste a tendance à trop insister sur le drame, et certaines scènes mériteraient d'être plus courtes, voire carrément supprimées.
Pourtant, dans l'ensemble, l'oeuvre est d'une justesse assez rare pour un film sur un tel sujet. Certes, on joue la carte de l'émotion, mais plus rarement du manichéisme. Le noir et blanc apporte une distanciation face aux massacres. Car si le cinéaste montre souvent les exécutions froides, elles demeurent "regardables". Ensuite, le choix de ce centrer sur un Allemand et sur son action héroïque permet évidemment de contrebalancer sur les SS qui assassinent froidement les Juifs. Ca permet de se dire que tous les Allemands n'étaient pas des assassins et d'éviter un récit manichéen au possible.
C'est certainement le film le plus emblématique sur le massacre des Juifs et c'est compréhensible. Il est très réussi. Pas parfait, des défauts avec une volonté d'émotion à outrance. Mais je pense que sur un tel sujet, il est difficile de ne pas tomber dans ce travers. La liste de Schindler est un grand film à défaut d'être un chef-d'oeuvre. Mais c'est un film nécessaire, pour garder toujours en mémoire ce qui s'est passé à l'époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 368 fois
6 apprécient

Autres actions de batman1985 La Liste de Schindler