Truand 2 la Galette, tu regardes notre film, tu gerbes ta mère.

Avis sur La Vengeance

Avatar SeriousCharly
Critique publiée par le

Je me suis dit qu'il serait trop facile de troller sur un film qui ne demande que ça, alors je vais essayer de faire un truc un peu sérieux.

La Vengeance est un film à vomir, sur tous les plans.
On va commencer par le moins grave, l'aspect technique.
Rien n'est maîtrisé, le film est tourné n'importe comment, on se croirait sur un navire en train de s'échouer niveau cadrage.
La lumière est à chier, la moitié du temps, l'image est cramée sur les bords.
Le son maintenant. Soit ca sature, soit on n'entend rien à cause du bordel alentour. A croire que le film a été tourné à l'Iphone. Et encore.
Au niveau du maquillage, les yeux au beurre noir ont été vraiment fait au beurre noir, je crois.

Passons maintenant au "message" du film. Pour résumer brievement, La Vengeance, c'est Morsay qui se plaint de la victimisation des pauvres. Le film se base sur deux histoires séparées, celle de Morsay, qui une fois sorti de taule tabasse tout le monde et fait connerie sur connerie, et son frère, Zehef, qui lui, monte un business légal, et s'en sort bien. Zehef passe son temps à essayer de recadrer Morsay, de lui montrer le droit chemin.
Morsay, lui, le traite de vendu, de raclure des millionnaires, et dans une scène mythique, lui dit qu'il est fier d'enculer la France en touchant le RSA à rien foutre pendant les autres bossent : "Je suis algérien et j'en suis fier".
Le film finit sur un sombre histoire de vengeance écrite avec les pieds.

En gros, La Vengeance fait l'apologie de toute une classe de branleurs de banlieue qui se complait dans son assistanat. Pris au second degré, on pourrait presque y voir une parodie du discours du FN, stigmatisant l'ensemble des banlieues comme tel. Sauf que La Vengeance est tout sauf du second degré. Il glorifie cette classe d'attardés au détriment de tout le reste de la banlieue, allant même jusqu'à critiquer ceux qui s'en sortent sans faire de conneries.

Bravo Morsay, en médiatisant ta merde et en glorifiant une minorité nuisible, tu arrives à montrer au public ce que Marine Le Pen veut lui faire voir. Au lieu de montrer les bons côtés de la banlieue, comme la mixité, le multiculturalisme, l'entraide, Morsay montre et encense le stéréotype de ceux qui s'enferment dans leur culture, glorifient la violence comme seul moyen d'expression, qui se complaisent des les minimas sociaux. Il va falloir qu'on m'explique comment tu peux dénoncer le discours du FN en faisant la part belle à la minorité de déchets qui pollue l'image de la banlieue.

La Vengeance, c'est La Haine du pauvre, avec des pingouins derrière les caméras, des analphabètes à l'écriture et des assistés devant l'objectif. "Une bien belle image", dirait Pernault.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4835 fois
161 apprécient · 15 n'apprécient pas

Autres actions de SeriousCharly La Vengeance