Bande-annonce
Affiche Laurence Anyways

Laurence Anyways

(2012)
12345678910
Quand ?
7.4 10 4533 159
  1. 24
  2. 33
  3. 43
  4. 73
  5. 178
  6. 414
  7. 954
  8. 1421
  9. 959
  10. 434
  • 4.5K
  • 710
  • 2.3K
Voir ce film

En 1989, Laurence Alia célèbre son 30e anniversaire au restaurant en compagnie de Fred, sa petite copine. Quand il lui révèle son projet le plus secret, le plus brûlant, celui de devenir une femme, leur monde bascule. Après une retraite légitime en famille pour réfléchir, Fred accepte...

Diffusion TV

Laurence Anyways
  • vendredi 29 mai sur Arte à 00:50
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques : les meilleurs avis Laurence Anyways
VS
Avatar Sergent Pepper
6
Un homme e(s)t une femme.

Dolan a 23 ans, et a posé son style sur ses deux premiers films : la radicalité sans concession du conflit émotionnel dans J’ai tué ma mère, l’attrait pour un regard générationnel dans Les amours imaginaires, assorti d’un goût croissant pour l’esthétisme clipesque aussi léché que lyrique. Son troisième film est probablement conçu comme la transformation des essais précédents. Doté de ses talents, une approche visuelle qui lui est propre est un génie indéniable dans ce qu’il obtient de ses...

27 4
Critique de Laurence Anyways par Teklow13

Dans J’ai tué ma mère, le premier film de Dolan, on sentait l’éclosion d’un jeune mec assez talentueux, avec des trucs à dire, sur lui, la relation à la mère, la question de la sexualité et comment l’assumer,… C’était un geste plein de fougue, de fureur, d’envie, de sensibilité, constamment à fleur de peau. Un truc drôle, touchant et énervant. Mais déjà, par toutes petites touches, il se laissait aller à des élans de mise en scène Wong Kar waienne qui ne paraissaient pas avoir leur place dans... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

11
Critiques : avis d'internautes (159)
Laurence Anyways
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Identity.

Présenté à Cannes en 2012 dans la catégorie Un certain regard, et récompensé dans de nombreux autres festivals, Laurence Anyways est seulement le troisième long-métrage de Xavier Dolan, coqueluche actuelle de la presse et des cinéphiles, à tort ou à raison selon les goûts de chacun. Fresque à la fois personnelle et monumentale de près de trois heures,... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

14 1
Avatar TotoroM
8
TotoroM ·
Petit monument

Inutile de parler une fois de plus du style caractéristique à Xavier Dolan, de ces ralentis, de cette superbe photo, de ces décors et ces costumes (presque trop) chatoyants. Inutile, donc, de revenir sur ces éléments "généraux" évoqués dans mes critiques des deux précédents films de Dolan. Laurence Anyways, pendant environ 40 minutes, ne séduit pas encore tout à fait. Les bases se posent,... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

27 3
Avatar HugoLRD
10
HugoLRD ·
Xavier Anyways

Dolan quitte le domaine de l'expérimental pour laisse une place plus grande à l'émotion. A la vue de ce dernier film, les précédents (Les) amours imaginaires semblent davantage comme un essai -attention le mot n'a pas le sens de brouillon- ou disons plutôt comme un traité : une sorte de film "théorique", même si bien entendu ce dernier allait déjà bien au-delà d'une simple œuvre purement... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

28 4
Avatar emmanazoe
8
emmanazoe ·
Un très beau film...

Troisième film du jeune prodige québécois Xavier Dolan, après un autobiographique J'ai tué ma mère et un très stylisé (et un peu vain?) Les amours imaginaires. Je dois dire que j'avais beaucoup de craintes après avoir vu la bande-annonce (une seule fois) et Melvil Poupaud en femme ! Au final, le film est réussi et j'ai beaucoup aimé. On retrouve bien la patte du jeune metteur en scène aux... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

3
Avatar ffred
9
ffred ·
Découverte
L'homme est une femme comme les autres

Elle marche, vue de dos dans son tailleur épaulé : grande, mince, cheveux mi-longs, elle traverse la vie comme elle a choisi de la vivre, Laurence anyways, qu'elle soit homme ou femme, rectifiant cette erreur de la nature qu'elle avait subie pendant 30 ans. Il était une fois un jeune homme brillant, fin et beau, qui enseignait la littérature avec passion, son regard pétillant s'attardant... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

64 12
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Toutes les critiques du film Laurence Anyways (159)
Casting : acteurs principauxLaurence Anyways
Casting complet du film Laurence Anyways
Bande-annonce Laurence Anyways
Dernières actions sur ce film Laurence Anyways
Plus d'actualité