Bande-annonce
Affiche Laurence Anyways

Laurence Anyways

(2012)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 30
  2. 38
  3. 59
  4. 95
  5. 243
  6. 587
  7. 1343
  8. 2017
  9. 1393
  10. 643
  • 6.4K
  • 1K
  • 2.9K
Voir ce film

En 1989, Laurence Alia célèbre son 30e anniversaire au restaurant en compagnie de Fred, sa petite copine. Quand il lui révèle son projet le plus secret, le plus brûlant, celui de devenir une femme, leur monde bascule. Après une retraite légitime en famille pour réfléchir, Fred accepte...

Match des critiques : les meilleurs avis Laurence Anyways
VS
L'homme est une femme comme les autres

Elle marche, vue de dos dans son tailleur épaulé : grande, mince, cheveux mi-longs, elle traverse la vie comme elle a choisi de la vivre, Laurence Anyways, qu'elle soit homme ou femme, rectifiant cette erreur de la nature qu'elle avait subie pendant 30 ans. Il était une fois un jeune homme brillant, fin et beau, qui enseignait la littérature avec passion, son regard pétillant s'attardant parfois sur telle ou telle de ses...

76 14
Avatar Patrick Braganti
5
Patrick Braganti
Critique de Laurence Anyways par Patrick Braganti

Les deux premiers longs-métrages du québécois Xavier Dolan puisaient en majeure partie dans son propre vécu. Ce qui était particulièrement vrai dans J’ai tué ma mère – ce dont il ne se cachait point – l’était encore dans une moindre mesure pour Les Amours imaginaires. Il apparaissait du coup logique que le touche-à-tout (qui signe scénario et dialogues et conçoit les costumes) s’octroie aussi le rôle principal. Le troisième opus du jeune cinéaste doué et énervant s’affranchit sans conteste de... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

14 2

PostsLaurence Anyways

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
 

Critiques : avis d'internautes (175)

Laurence Anyways
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un homme e(s)t une femme.

Dolan a 23 ans, et a posé son style sur ses deux premiers films : la radicalité sans concession du conflit émotionnel dans J’ai tué ma mère, l’attrait pour un regard générationnel dans Les amours imaginaires, assorti d’un goût croissant pour l’esthétisme clipesque aussi léché que lyrique. Son troisième film est probablement conçu comme la transformation des essais précédents. Doté de ses... Lire la critique de Laurence Anyways

33 4
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·
Le genre humain

C'est l'histoire de deux humains qui s'aiment. L'un est persuadé d'être une femme et l'autre aussi. Comme la biologie en a décidé autrement, des complications vont voir le jour à cause de la société, des normes, des marges et des vestes à épaulettes. Un grand film que j'attendais pas forcément. Dolan est un petit con surtout connu pour avoir des ambitions dans une province qui ne devrait pas en... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

70 16
Avatar MrShuffle
9
MrShuffle ·
10 pour Laurence Anyways

10 pour la beauté des plans, l'esthétique, la réalisation. 10 pour le choix de la musique. 10 pour l'histoire, 10 pour le scénario (qui n'est pas la même chose). 10 pour Melvil Poupaud, 10 pour Suzanne Clément. Faut-il se justifier d'avoir eu un coup de cœur ? 10 parce que Laurence Anyways fait partie de ces films qui distillent en nous, intelligemment, sensuellement et avec brio, ce petit... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

3 1
Avatar lolile
10
lolile ·
Découverte
J'ai pas menti, j'ai juste rien dit

Laurence est un homme et Fred une femme. Dès l’intitulé, il y avait déjà de quoi tilter. Le couple vit une histoire d’amour assez intense et d’une incroyable complicité. Lui est prof de lettres, elle travaille dans le cinéma. Quand ils se parlent, on a l’impression qu’eux seuls se comprennent. Il est beau, elle est belle, ils sont un peu bizarres, un brin désaxés. Et puis un jour, Laurence avoue... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

39 10
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·
Xavier Anyways

Dolan quitte le domaine de l'expérimental pour laisse une place plus grande à l'émotion. A la vue de ce dernier film, les précédents (Les) amours imaginaires semblent davantage comme un essai -attention le mot n'a pas le sens de brouillon- ou disons plutôt comme un traité : une sorte de film "théorique", même si bien entendu ce dernier allait déjà bien au-delà d'une simple œuvre purement... Lire la critique de Laurence Anyways

28 4
Avatar emmanazoe
8
emmanazoe ·
Toutes les critiques du film Laurence Anyways (175)
Casting : acteurs principauxLaurence Anyways
Casting complet du film Laurence Anyways
Bande-annonce
Laurence Anyways
Vous pourriez également aimer...