Xavier fait des vidéos

Avis sur Laurence Anyways

Avatar Pierre-Léo
Critique publiée par le (modifiée le )

Au bout d'à peu près deux heures de films, quand j'étais en train de jouer à faire tenir mon portable en équilibre sur mon nez, j'ai enfin compris pourquoi j'étais en train d'avoir mes premières règles : Laurence Anyways est la rencontre improbable entre une pub Dior et la quatrième dimension.

Je n'ai rien contre l'un ou l'autre, mais le résultat est la pire direction artistique que j'aie pu voir depuis ma période porno roumain. Le moindre plan contient au moins un élément (que ce soit une coiffure, un costume ou même une putain de peinture) esthétiquement affreux et aberrant. Ce clip de 2h40 (oh god), rythmé par des dialogues dans une langue ma foi étrange avec un format 4/3 grand angle absolument étouffant, c'est une expérience unique, étrange, intrigante et affreuse, un machin sans queue (aha) ni tête, dans lequel Nathalie Baye, pourtant une grand actrice, nous fait regretter sa retraite, tandis que tout le monde s'extasie devant la prétendue beauté d'un Melvil Poupaud ridicule en femme, et probablement encore plus cocaïné que sur le tournage de Speed Racer.

Dolan a beaucoup de talent, je n'en doute pas, mais il en fait n'importe quoi. En tout cas, c'est comme ça que je qualifie ma gerbe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 940 fois
31 apprécient · 20 n'apprécient pas

Autres actions de Pierre-Léo Laurence Anyways