Indigent et imbécile au possible

Avis sur Le Lorax

Avatar Florian_Bodin
Critique publiée par le (modifiée le )

Le Lorax, ce petit personnage tout mignon et moustachu que tout le monde voudrait serrer dans ses bras. Nouvelle création du studio responsable de Moi, Moche et Méchant, une bonne occasion donc de voir de quoi ce studio est capable non ? Grosse erreur, Le Lorax est peut-être bien l’une des pires productions de ces dernières années en termes d’animation.

On se souvient de Wall-E et de son animation irréprochable, malheureusement on se souvient aussi de sa moralité pesante et outrancière. Ici c’est à peu près la même chose, l’animation de qualité en moins et et la morale encore plus indigente. Usant d’une trame aussi prétexte qu’inutile, un jeune garçon au regard vide et sans âme court en dehors de la ville pour aller chercher le dernier arbre restant sur Terre… et tout ça pour draguer une rouquine.

Tout cela ne me dérange pas en soi, ce qui me dérange c’est que le film ne nous propose absolument rien. On se retrouve donc en face d’un film plat, occupé au trois quart par un flashback sans inventivité ni profondeur. Le comble étant que le Lorax n’est ici qu’un prétexte pour ameuter les jeunes enfants vu qu’il n’a absolument aucun intérêt à la trame à part expliquer que tuer les arbres, c’est vraiment très mal. Alors que reste-il de toute cette production fade et sans saveur ?

Eh bien rien, la seule touche d’humour étant une courte référence à Mission Impossible qu’un enfant de trois ans ne comprendra même pas. Le pire étant probablement la dernière demi-heure et sa morale absolument ahurissante de connerie, prenant tout bonnement le spectateur pour un abruti fini (les arbres purifient l’air, ça s’appelle la photosynthèse !). Que voulez-vous qu’un enfant retienne de ça ?

Bref Le Lorax est le parfait représentant de tout ce qui se fait de pire dans l’animation aujourd’hui. C’est une simple production 3D comme on en voit partout ; aucune créativité, aucun génie ni même intérêt, c’est aussi vide que le cerveau du héros. D’ailleurs remplacez-le par n’importe quel autre personnage et vous aurez le même résultat. Pas une seule minute on ne s’identifie aux personnages, tous plus banals les uns que les autres, en particulier grâce à des doublages de stars sans aucun attrait. Plus jamais ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 346 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Florian_Bodin a ajouté ce long-métrage d'animation à 2 listes Le Lorax

  • Illustration Année 2012 - Cinéma

    Année 2012 - Cinéma

    Avec : Une nuit, Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes, L'Amour dure trois ans, Ghost Rider : L'Esprit de vengeance, Chronicle

  • Illustration Le pire du cinéma en 2012

    Le pire du cinéma en 2012

    Ce qu'il ne faut absolument pas voir sous peine de gerbe sur l'écran.

Autres actions de Florian_Bodin Le Lorax