|

Roh bin déboires...

Avis sur Les Aventures de Robin des Bois

Avatar drélium
Critique publiée par le

Dans La Charge Fantastique ou Gentleman Jim, ça va vite, c'est un peu kitsch mais le récit expose finement les personnages, l'époque et l'environnement en même temps que l'omniprésence de l'action. Le général Custer était déjà sacrément vite introduit dans La Charge Fantastique, là c'est le pompon ! Robin / Flynn débarque directement devant Messire Charles quasiment dès la première scène en interceptant son convoi en collant vert et aucune explication supplémentaire, et ils ne sont que deux ! L'autre est en collant rouge. Toute la première partie, c'est pas possible de raccourcis injustifiables hormis par le sourire d'Errol. Sans arrêt Robin s'échappe les doigts dans le nez en rigolant avec deux, trois tapes par ci et une ou deux ruses par là, notamment le légendaire "on le tient, on saute tous dessus, mince il s'échappe par l'autre bout de la pièce on ne sait comment...", et à chaque fois, tout ça pour parler devant la personne concernée de ce qu'il n'arrête pas de clamer depuis le début : libérez ces pauvres gens de l'oppression !...

ça pourrait aller très bien si l'histoire prenait son petit temps pour raconter quelques trucs intéressants ou présenter des personnages. Malheureusement, en gros, ça se réduit à un alignement de punchlines joviales et de ressors entendus sur une pile de scènes lourdement clichés. C'est joliment coloré et flamboyant pour ce qui est de la mise en scène, Olivia a de très belles robes et Errol a son beau sourire et toute cette belle énergie communicative vaut la moyenne surtout que ça ne date pas d'hier, mais ça n'a approximativement aucun intérêt supplémentaire à mes yeux. Le récit est sans aucune surprise, les répliques éculées et l'action malheureusement dépassée. Je préfère largement le Robin de Kevin Reynolds et Costner pour tout dire.

Moi qui n'ai que le vague souvenir d'enfance de ce genre de bonne vieille aventure à l'américaine, j'ai pu admirer l'efficacité et la grandeur du duo Raoul Walsh / Errol Flynn récemment. Je me disais que ça pouvait être sympa aussi avec Michael Curtiz à la réalisation, flamboyant et sympa comme un bon film de pirate aussi (comme Le Cygne Noir par exemple). Désillusion pour le moment, Errol est beaucoup moins classe en collant vert.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 291 fois
16 apprécient · 1 n'apprécie pas

drélium a ajouté ce film à 1 liste Les Aventures de Robin des Bois

Autres actions de drélium Les Aventures de Robin des Bois