Avis sur

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Avatar Julie_D
Critique publiée par le

A mon sens, les plus grandes qualités (et les défauts) de ce Tintin tiennent à ce qui l'entoure. Car ce n'est pas simplement un nouveau film de Spielberg, une adaptation de la BD d'Hergé, c'est aussi un nouveau pas franchi dans la façon de faire du cinéma, le point de passage vers une nouvelle époque.

Or avant de rencontrer ici le Spielberg "fan de Tintin", on voit surtout le "Spielberg, amoureux du cinéma", celui là même qui préférait, enfant, la caméra 8 mm de son père aux petites voitures, qui tournait Duel en 12 jours et qui amenait avec l'aide d'ILM les dinosaures sur grand écran au début des années 90. Nous sommes maintenant au XXIème siècle, et le cinéaste dispose aujourd'hui de nouveaux jouets, qui semblent un temps l'amuser plus que celui pour lequel beaucoup de spectateurs sont en premier lieu venus au ciné : le personnage de Tintin.

Spielberg joue, donc, à la manière de l'Andy de Toy Story, avec pour seules limites celles de l'imagination... Autant dire aucune. Le souci c'est que comme les "scénarios" d'Andy mélangeant astronautes, cowboys et M. Patate, celui du Secret de la Licorne tend à manquer de liant, d'une vraie progression (ce n'est pas un hasard si la quête du film ne reprend que la moitié de celle de la BD) tenant plus du patchwork de scènes d'action toutes plus impressionnantes / cinglées les unes que les autres.

Pour moi Tintin pêche un peu dans son écriture, souffrant notamment d'un problème de rythme un peu trop effréné et ne laissant finalement que peu de temps pour réellement construire les personnages. On pourrait également arguer qu'à s'éloigner autant d'histoire de départ, les scénaristes auraient pu se permettre d'en écrire une originale. Le scénario souffre de ce coté "derrière entre deux chaises" : en commençant par calquer la B.D., il met les spectateurs dans l'attente de la suite bien connue... Qui ne viendra jamais.

Mais ce parti pris accepté, ce n'est pas là ce qui gâche le plaisir. Quelque part, la question n'est jamais vraiment de savoir si l'adaptation est fidèle ou non. Elle l'est dans ce qui compte, dans ce que Spielberg aime du personnage et de ce qu'il rend à Hergé.
C'est d'ailleurs la toute première chose que pose le cinéaste, après un très beau générique d'ouverture : un hommage aussi touchant que malin à Hergé. Après une scène d'ouverture absolument parfaite, le film fait ensuite sa tambouille en piochant allégrement dans les autres albums mais aussi dans le reste de la filmographie de Spielberg, et le vrai souci est plus qu'il arrive qu'on ait plus le sentiment de regarder ce dernier tester ses limites que le reporter du Petit XXème tentant de retrouver ses parchemins...

Il n'y a absolument rien à redire à la technologie utilisée ici... si ce n'est justement son utilisation, parfois outrancière. Libéré du poids et de la présence physique de sa caméra, Spielberg se permet absolument tout, offrant des séquences à faire chavirer (pardon) les cinéphiles, tel le récit par Haddock de la prise de la Licorne, ou des prouesses plus subtiles (les jeux de miroirs et de transparent) mais ne laisse jamais vraiment le spectateur respirer. Le moindre élément du scénario est prétexte à une scène d'action 'sur-mise en scène' (d'une poursuite haletante entre... Milou et un chat, à un duel de grues), certaines touchant au grotesque sans que l'on soit jamais sûr que ce soit fait volontairement. De sorte que si Le Secret de la Licorne est un film à couper le souffle, c'est souvent de sa magnificence, mais parfois en oubliant d'alimenter son audience en oxygène...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 107 fois
12 apprécient

Autres actions de Julie_D Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne