Ava, je ne te hais point

Avis sur Mogambo

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

En 1932, Ava Gardner, dix ans, regarde La Belle de Saïgon au cinéma, et tombe amoureuse, comme tout le monde alors, de Clark Gable, aventurier qui hésite au milieu de la jungle entre la brune prude et mariée et la blonde de petite vertu amoureuse de lui.

Vingt ans plus tard, John Ford nous offre un remake du film de Fleming, avec inversion des couleurs s'il vous plaît : Ava sera la brune affranchie et Grace Kelly la sainte nitouche en blonde. Pour le jeune aventurier séducteur, on prend... Clark Gable, 52 ans et qui en fait dix de plus, une des idées les plus stupides du film.

C'est peut de dire que dans la vraie vie, la vive Ava fut déçue par son amour je jeunesse, c'est peut-être pour ça qu'elle passe son temps à se moquer de ses genoux fripés (ah oui, il passe son temps en short Clark, c'est pas très beau à voir) et de ses oreilles d'éléphant.

Sinon, dans le film, Clark repousse goujatement Ava pour draguer Grace et son rôle à la Deborah Kerr, c'est crédible comme moi en moine bouddhiste et c'est la seconde idée stupide du film.

Sinon, film de safari, sympa comme tout parfois, mais manquant de la légèreté d'un Hatari, quand même, il y a même un demi-méchant alcoolique et fouteur de merde particulièrement superfétatoire.

Mais heureusement, Ford sait choisir les femmes, il filme Ava comme une déesse, Ava en jupe, Ava sous la douche, Ava sous la lune, Ava qui chante, Ava qui boit, Ava comme un poisson dans l'eau au milieu des animaux, les meilleures scènes, Ava qui pleure (ridicule et même pas crédible)... Et pour Grace, on dirait qu'il a laissé l'assistant réal faire le job, on le comprend.

Un film pour Scritch, donc.

J'ai passé un moment sympa, mais pas assez pour le relever encore un peu, désolé pour Hélion, mais merci de m'avoir permis de le revoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 478 fois
21 apprécient · 1 n'apprécie pas

Torpenn a ajouté ce film à 28 listes Mogambo

Autres actions de Torpenn Mogambo