Bande-annonce
Affiche Only God Forgives

Only God Forgives

(2013)
12345678910
Quand ?
5.9 10 11004 599
  1. 282
  2. 528
  3. 779
  4. 1214
  5. 1572
  6. 2046
  7. 2150
  8. 1551
  9. 686
  10. 196
  • 11K
  • 598
  • 4K
Voir ce film

À Bangkok, Julian, qui a fui la justice américaine, dirige un club de boxe thaï servant de couverture à son trafic de drogue.

DiscussionsOnly God Forgives

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Nouvelle discussion Toutes les discussions
Match des critiques : les meilleurs avis Only God Forgives
VS
Avatar Clairette02
8
Au nom de la mère, du vice et de l'aguerri.

Ce film laisse sur une impression étrange, mêlée de déception et d’incompréhension. Une fin qui arrive trop brusquement, des personnages extrêmement énigmatiques, une ambiance malsaine et hallucinée. Et pourtant, c’est un film qui interroge, ne laisse pas indifférent et qui est, contrairement à ce que beaucoup affirment, profond et intelligent. Depuis que je l'ai vu, je n'arrête pas d'y penser. Et ça, c'est très bon signe. Ces longs couloirs obscurs et rouges. Cette Thaïlande mystique et...

110 54
Critique de Only God Forgives par Hobbes

Je préviens : il y aura beaucoup de spoilers. Les exégètes de Winding Refn prennent régulièrement sur eux de définir son cinéma comme une fiction de la crise. On aurait mauvaise grâce à leur enlever, d’une part parce qu'il s'agit d'une formule totalement creuse, et d’autre part parce que ce genre de slogans peuvent s’appliquer à l’intégralité du patrimoine culturel depuis Sophocle. Donc, très bien : fiction de la crise. C’est que le système de valeurs dépeint par Only God Forgives repose sur... Lire la critique de Only God Forgives

58 14

Critiques : avis d'internautes (599)

Only God Forgives
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
... Et l'enfer le suivait.

Pour avoir une idée de mon expression dépitée à la sortie de ma séance de "Only god forgives", je vous invite à vous poster devant un miroir et de vous observez en train de diviser 1356, 876543 par 546. Effet assuré. Pas que le nouveau film de Nicolas Winding Refn soit mauvais, loin de là. Mais disons que l'aspect très particulier de ses oeuvres précédentes n'est rien comparé à son dernier essai.... Lire la critique de Only God Forgives

76 11
Avatar TotoroM
6
TotoroM ·
Le langage du silence

Le cinéma est un art Visuel et Auditif. Notre cher réalisateur Danois acquiesce et nous livre une oeuvre à la facture audio-visuelle irréprochable. "Only God Forgives" rejoint "Samsara" et "The Master" sur le podium des claques esthètiques de 2013 ! Je me souviens avoir lu ou entendu que Stanley Kubrick révait de s'affranchir des dialogues dans ses films. Le cinéma étant un art de l'image et du... Lire l'avis à propos de Only God Forgives

89 9
Avatar Anyo
8
Anyo ·
Juste estomaquant

Ce n'est pas avec Only God Forgives que Nicolas Winding Refn trahira sa réputation. Véritable génie visuel, ce réalisateur a surtout une foi inébranlable dans le média qu'il exploite et n'a ainsi jamais oublié, contrairement à tant d'autres cinéastes, que le cinéma est une science de l'image avant d'être celle des mots. Sa nouvelle œuvre expérimente ainsi de manière beaucoup plus assumée les... Lire l'avis à propos de Only God Forgives

3
Avatar Leon9000
9
Leon9000 ·
Découverte
Machin Bidule Refn, ce génie.

Subjugué, choqué, bouleversé... Je ne trouve pas les mots. Bouleversé car je n'en reviens pas d'avoir vécu une telle chose. Car Only God Forgives ne se regarde pas, il se vit. Damned, je n'arrive pas à chasser ce film de ma tête. Alors, certes, le scénario tient sur cinq lignes. Certes, il y a une certaine prétention qui se dégage du film. Mais c'est pas grave, on s'en fout. Dieu peut bien lui... Lire l'avis à propos de Only God Forgives

30 5
Avatar Swenser
10
Swenser ·
Only God Forgives: une histoire de Sabres et de taille landaise.*

[SPOILER ALERT] Comme beaucoup, je l'ai longtemps attendu, et non sans impatience, ce Only God Forgives. L'une de mes plus grosses attentes d'année post-fin du monde, c'est dire. Refn m'avait scotché avec son Drive, mais aussi, dans une moindre mesure, avec Bronson, et son Tom Hardy survolté. Ou encore Valhalla Rising, sorte de trip hypnotique et contemplatif sublimé par Mads Mikkelsen. Et bien... Lire l'avis à propos de Only God Forgives

55 20
Avatar Gothic
6
Gothic ·
Toutes les critiques du film Only God Forgives (599)
Casting : acteurs principauxOnly God Forgives
Casting complet du film Only God Forgives
Bande-annonce
Only God Forgives
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film Only God Forgives
Plus d'actualité