De l'émotion avant toute chose

Avis sur Quelques heures de printemps

Avatar Giallover
Critique publiée par le

Difficile de ne pas être bouleversé - du moins, ému - par ce film dont le thème, la fin de vie, ne manquera pas de toucher la corde intime de chacun des spectateurs.

« Quelques heures de printemps », amène le public à se poser des questions sur son rapport à la mort : pourrait-il prendre la même décision que le personnage incarné par Hélène Vincent ? Comment réagirait-il si un de ses proches s’engageait dans cette démarche ?
Comme dans ses précédents films, Stéphane Brizé privilégie les non-dits, les silences, les situations et discussions faussement anecdotiques, pour approcher l'expression d'une certaine vérité, et laisse les sentiments et émotions affleurer au cours des plans séquences. Cependant, l’ensemble pâtit quelque peu de son côté didactique (il énumère les différentes étapes d’un suicide médicalement assisté, comme un mode d’emploi), qui écrase la description du houleux rapport mère-fils, pourtant au cœur de l’histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 344 fois
4 apprécient

Autres actions de Giallover Quelques heures de printemps