Un film bourré d'oestrogenes.

Avis sur Resident Evil : Afterlife

Avatar Flagadoss
Critique publiée par le

Ptain, mais il y a tout dans ce film ! Je m'explique, on y trouve (avec le bonus pour la note finale accolé) :

-Un atterrissage sur un building comme dans New York 1997 +4
-Wentworth Miller (Prison Break) égal à lui même, à savoir qui n'a pas d'expressions faciales et qui une fois tous les quart d'heures plisse les yeux pour faire genre il est malin. -1
-Ali Larter (la call girl schizo de Heroes, remember ?) qui est toujours aussi bonne. +35
-Un jaune qui meurt (plein en fait, et en plus on s'en tape). +1
-Un noir qui... bah je vais pas spoil. -5
-Un instant The Island @ "on est tous en survet blanc à se demander ce qu'on fout là" +1
-Un top modèle PDG d'une multinationale machiavélique (ça généralement c'est quand même le signe que le film est une merde. Il faut TOUJOURS mettre des vieux avec des cheuveux blancs et des cigares à la tête des FMN, sinon c'est pas crédible.) -20
-Pas mal de lol +8,2
-Un scénario standard téléphoné et juste beaucoup trop facile. -3,5
-Les clebards de RE. +2
-Umbrella qui domine le monde avec apparemment 98% des humains restants dans leur armée personnelle. +0,9
-Des gens qui se mettent à couvert et qui s'exposent entièrement pour pouvoir faire feu au lieu de sortir juste leur flingue et la moitié du visage pour viser. -4,6
-Des zombies en veux-tu EN VOILA. +6
-Pas trop de pression émotionnelle (j'aime pas). +1
-Des frags au fusil à pièces +1, au panneau de verre +1, au train d'atterissage +42
-Milla Jojovitch dont on a rien à taper -60
-Du bullet time -1
-Des ralentis pour être sûr de rien rater de l'action -1
-De la survivance à un crash aérien +1
-Des gens qui, dans une salle blanche, ne voient pas l'ENORME TRACE ROUGE EN PLEIN MILIEU avant d'y avoir passé une demi heure -1
-Pas de scénario +0 (bah oui)
-Des zombies qui reviennent de la Grande Evasion et qui creusent +1
-Une scène repompée dans 300 (azy que je t'aide à te baisser pile au moment où l'objet tranchant va te couper la tête mais grâce à moi ça ne fait que te frôler, le tout au ralenti) -1
-Des gens qui disent "It's a trap !" +1
-Et qui y vont quand même >.> -1

On a donc : 1-1+35+1-5+1-20+8,2-3,5+2+0,9-4,6+6+1+1+1+42-60-1-1+1-1-1+1-1 = 6

Voilà, c'est pas moi qui le dis, c'est les maths, et vous ne pouvez pas argumenter contre les maths.

CQFD

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 411 fois
40 apprécient · 2 n'apprécient pas

Flagadoss a ajouté ce film à 2 listes Resident Evil : Afterlife

Autres actions de Flagadoss Resident Evil : Afterlife