|

Panic Room

Avis sur Safe

Avatar HugoShapiro
Critique publiée par le

Je vais vous raconter l'histoire de Jason Statham.
Jason, tout comme la poupée Ken, est connu dans le monde entier et disponible sous ses diverses déclinaisons se ressemblant toutes plus ou moins (Jason policier, Jason chauffeur, Jason mercenaire...).
Quand il atterit dans Safe, Jason devient au début,"Butch" le boxeur de Pulp Fiction.
Il revient d'un combat qu'il était censé avoir perdu, de gros ennuis vont lui tomber dessus avec la mafia.
Jason rentre chez lui: trop tard, des Russkofs ont déjà buté sa petite amie.
Il prend alors le role d'Adam Sandler dans "Punch Drunk Love".
Cet homme si introverti, qu'il n'ose exprimer sa rage.
Alors qu'il aurait pu se debattre et frapper au nom de la seule personne présente dans sa vie, il va se retenir, pour mieux aller se défouler contre un seche mains dans les chiottes admettons.
Jason change de role encore une fois et prend celui d' "A la recherche du bonheur" de Will Smith, et devient "SDF" fondamentalement bienveillant.
Ensuite un an plus tard, on apprend qu'il était un ancien flic aux milieux de pourris, certainement ayant payé d'avoir été honnête tel un "Serpico".
Il devient suicidaire tout comme le vieux des "Evadés", sa vie n'a plus de sens (d'ailleurs depuis un moment, mais bon le film n'est plus à cela près).
Puis soudainement sans crier gare, il devient "Simple Jack": il arrete son acte en voyant une petite chinoise qu'il ne connait ni d'Eve ni d'Adam. La beauté de cette enfant s'applatissant la gueule sur le quai du métro l'interpelle.
En voyant des russes qui la poursuit, il devient alors "Léon": son cerveau crie "JE LA PROTEGERRRRAAAAI".
Il court après le train puis s'invente des capacités surnaturelles en attrapant le métro New Yorkais facon "Blade".
Il rentre dans le Métro et décime les mafieux russes, en prenant le role du "Terminator".
Après avoir clamé un "Come wiz me if you wanna live" a la chinoise, il l'embarque avec lui.
Il restera dans ce mélange de "Terminator" et "Léon", agrémenté d'une pincée de "Jason Bourne" pour les scènes d'action on-ne-peut-plus ratées, pour finalement troquer pour les habits d'un Indiana Jones ayant la chiasse lors du combat final.

Vous savez pourquoi il a tout ces roles ? Tout simplement parce qu'il n'en a aucun, tout autant qu'il n'y aucun second degré, aucune folie d'univers parallèle comme le ferait Nelvedine/Taylor, aucun talent, aucun scènario.
Aucun film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1085 fois
36 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de HugoShapiro Safe