Bande-annonce
Affiche Série Noire

Série Noire

(1979)
12345678910
Quand ?
7.9 10 1717 28
  1. 0
  2. 4
  3. 9
  4. 17
  5. 51
  6. 131
  7. 383
  8. 649
  9. 318
  10. 155
  • 1.7K
  • 221
  • 1.1K
Voir ce film

Franck traîne son existence minable dans la triste banlieue parisienne. Il fait bientôt la rencontre de Mona, une adolescente de 17 ans.

DiscussionsSérie Noire

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Nouvelle discussion Toutes les discussions
Match des critiques : les meilleurs avis Série Noire
VS
Il y a de la réplique Georges !

Je découvre enfin du Alain Corneau à travers ce film inspiré du livre de Jim Thompson, Hell of a woman. Comme je n'ai pas eu l'occasion de lire son livre, je serais bien dans l'incapacité de le comparer avec Série Noire dans ma critique. On suit un Patrick Dewaere déchainé dans le rôle de Franck Poupart, un looser qui semble avoir tout raté. Il faut dire qu'il est vraiment fantastique. Il donne une énergie et une force incroyable au film. Il bouge, court, frappe, parle et parle encore, il...

25 7
beeeeuuuuh

Alors quelques lignes pour expliquer la note, j'ai trouvé ça assez foiré... le contraste entre le ton très noir du film et les dialogues trop écrits donnant dans le franchaudiard cabotin passe très mal, c'est boiteux, ça se traine, beaucoup de moments passablement pénibles dont on attend la fin avec impatience. A part ça j'ai beau adoré Dewaere il cabotine à mort jusqu'à en être totalement insupportable, c'est de loin son rôle qui m'a le plus déplu pour l'instant, celu où son jeu d'acteur est... Lire l'avis à propos de Série Noire

9 4

Critiques : avis d'internautes (28)

Série Noire
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Série Noire par Anne_Lise

Peu de mot suffiront. Patrick Dewaere était un génie qui ne pourra sans doute jamais être égalé. Son jeu était puissant, décalé, frénétique. De longues séquences de confrontations, de mensonges et de torpeur, un scénario sans failles, Série Noire est l'un des plus beaux films français qu existe. Beau, cruel et drôle à la fois, c'est une bonne claque comme il faudrait en prendre plus souvent. Lire la critique de Série Noire

4
Avatar Anne_Lise
8
Anne_Lise ·
Découverte
l'histoire du rat qui construit son propre labyrinthe

Franck Poupart est représentant de commerce. Des peignoirs "made in Austria" en pure laine des Pyrénées, du Calvados d'Ecosse et autres robes de chambre molletonnées à motifs floraux. "Poupée" a du mal à boucler ses fins de mois. Il hante ces banlieues Parisiennes naissantes. Ces terrains vagues boueux où de vieilles maisons, ces vieilles carcasses, tiennent péniblement debout, s'appuyant... Lire l'avis à propos de Série Noire

40 47
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·
Quand le poissard perd son âme

Attention, annihilateur de bonne humeur en ligne de mire. Série noire est une plongée radicale dans le quotidien d’une France dépressive au bout du rouleau, ravagée par une misère quotidienne qui ne lui permet plus d’appréhender le lendemain avec sérénité. Le trait n'est pas forcé plus que de raison, la pleine possession du cadre est laissée à Patrick Dewaere, dont l’énergie de chaque instant... Lire l'avis à propos de Série Noire

20
Avatar oso
8
oso ·
Corneau sombre, Dewaere halluciné.

Quand on lui parle de Série Noire Corneau répond « Je n'ai jamais su expliquer le scénario ou les personnages. Ce qui est sur c'est qu'à un moment s'est produit un déclic : voilà enfin un projet que j'ai envie de réaliser, pour voir ce que ça va donner ». Comme plusieurs autre confrères cinéastes, Corneau a eu l'envie d'adapter un livre de Jim Thompson A Hell of a woman, dont il confie les... Lire la critique de Série Noire

21
Avatar z0uan
9
z0uan ·
« On sait pas où on va, mais quand faut y aller, faut y aller »

Film majeur, qui s’inscrit dans la lignée des grands polars sur les petites gens. Dans une banlieue déserte et crasse, où seule la radio, omniprésente, semble tenir compagnie aux gens, le fait divers semble être la seule distraction envisageable. Sordide, déconcertant, d’une noirceur sans échappatoire, si ce n’est le panache du personnage principal, héros romanesque sans lecteur, qui se regarde... Lire l'avis à propos de Série Noire

11
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques du film Série Noire (28)
Casting : acteurs principauxSérie Noire
Casting complet du film Série Noire
Bande-annonce
Série Noire
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film Série Noire
Plus d'actualité