|

Crie, ô Génie !

Avis sur Shining

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

"- Maître ! Maître ! Ca fait cinq ans que vous ne foutez plus rien, faudrait retourner bosser !

- Bon, bon, d'accord disciple, mais j'ai besoin de faire un succès, là, après Barry Lyndon faut retrouver du public... Je me suis dit que vu le triomphe de l'Exorciste et consorts, le film d'horreur a l'air porteur...

- Vous avez raison Maître, on fait un film de diable alors ?

- Ah non, je suis un génie, je dois faire autre chose... Qui est-ce que vous avez comme écrivain d'horreur qui marche bien pour un public moyen ?

- Stephen King, c'est ce qui se vend de mieux... Mais, un bon écrivain peut-être, pour une fois...

- Ca va pas, non ? Pour qu'on me dise que c'est moins bon que le livre, comme avec Lolita ?
Je préfère une bonne bouse... Stephen King est idéal, je vais refourguer une vague idée à lui, histoire de lui piquer un titre. Shining c'est bien comme titre, non ?

- Oui Maître, et en plus, la situation de départ, un hivernage dans un hôtel bloqué par la neige promet des aventures passionnantes !

- Non, mais ça on s'en branle, je suis un génie, pas un raconteur d'histoire, on va juste foutre deux trois fantômes, de la folie et des hurlements, ça suffira... Ma mise en scène géniale fera le reste !

- Vous avez des idées Maître ?

- Oui, on va prendre une Steadycam, comme pour Rocky et Marathon Man, mais sur des plans plus longs.

- Comme Hal Ashby alors ?

- Ah merde... Bon, ben on va faire encore plus fort, des travellings dans tous les sens et tout le temps, que du travelling partout !

- Mais ça va être un peu chiant, non, et puis c'est lourd à la longue...

- Pas grave, on dira que c'est génial et ça passera, en plus, avec les décors que je prévois, ça fera un effet boeuf !

- Euh... Maître, vous êtes sûr pour les décors ? A chaque fois, ça donne un côté kitch au film très vite après sa sortie, souvenez-vous de 2001, d'Orange Mécanique...

- Philistin, tu ne comprends rien à l'art !
Bon par dessus tout ça il faut des allusions fines et discrètes à la psychanalyse, et on insistera bien sur la schizophrénie du héros, avec des symboles forts... On foutra des miroirs partout et un beau labyrinthe pour la scène finale !

- Vous êtes vraiment décidé Maître ? Ca va être un peu lourd, non ? Déjà, le sujet...

- Silence disciple ! Je me fais chier à espacer mes films exprès pour être pris pour un génie depuis des années ! Alors, maintenant, je peux faire un film Z bien lourd et bien pourri et tout le monde va m'aduler pour des décennies !

- Et pour les comédiens Maître ?

- Nicholson il était bien en fou dans le Forman, on va pas s'embêter, on lui demande juste de cabotiner en baissant le menton et en levant les yeux sur un front plissé et on va crier au génie pour lui aussi ! Pour la poule, tu prends n'importe quelle disgracieuse et tu la fais crier... La femme de Popeye ferait l'affaire...

- Vous être sûrs que vous voulez pas réessayer avec de bons acteurs, Maître ?

- Ca va pas, non ? Depuis que Kirk m'a fait chier sur Spartacus et James qui se plaignait sur Lolita, je prends plus que des merdes, c'est plus simple ! T'as vu qui j'ai pris pour Barry Lyndon ? J'arrive pas à croire qu'on me laisse faire des fois...
Tu sais disciple, à la fin de ma vie, juste pour rire, je prendrais le plus mauvais des acteurs parmi les plus grosses stars, je lui ferait tourner un truc vaguement cochon avec sa vraie femme, avec une histoire nulle et une mise en scène lourde... Eh bien, je te parie que ça passera comme celui-ci et qu'on va encore crier au génie !

- Vous en êtes bien capable, Maître..."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 15382 fois
361 apprécient · 237 n'apprécient pas

Torpenn a ajouté ce film à 3 listes Shining

Autres actions de Torpenn Shining