Avis sur

Sonatine, mélodie mortelle

Avatar CREAM
Critique publiée par le

Kitano est artiste qui me passionne vraiment, il est capable d'être drôle et effrayant en même temps. Sa capacité a réaliser des films dans des styles radicalement différents est impressionnante et même si la qualité n'est pas toujours au rendez vous, son originalité impose le respect. Sonatine est un film vicieux tant dans la forme que dans le fond. Le film démarre comme un film de yakuza des plus traditionnel en représentant les guerres de gangs et la vie du clan Murakawa dans Tokyo. Ambiance Sombre et violente.

Et Beat Takeshi ramplace Kitano. Le film de yakuza violent devient "l'été de Kikujiro à la sauce yakuza". Décalé et poétique de prime abord, il n'en reste pas moins violent et dramatique. Car il est question de la place de la violence dans l'univers des yakuza. Elle est présente constamment, elle fait partie de leurs vie et est inévitable. Ils ont prêté serment et ce jusqu'à leur mort. Le film joue avec les sentiments du spectateur, on y voit des yakuzas qui nous sont antipathique au début et puis qui sont humanisé, on en vient a ressentir de la sympathie. Mais à ce moment Beat Takeshi disparait et Kitano reprend les commandes, pour nous faire redescendre sur terre. Là où la réalité les rattrapent pour jouer sa mélodie mortelle.

Ce film est poignant, il m'a touché et fais ressentir des sentiments diverses grâce à sa poésie et à sa violence qui n'est jamais gratuite mais toujours nécessaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 496 fois
11 apprécient

CREAM a ajouté ce film à 2 listes Sonatine, mélodie mortelle

Autres actions de CREAM Sonatine, mélodie mortelle