Bande-annonce
Affiche Stoker

Stoker

(2013)
12345678910
Quand ?
6.8 10 5293 247
  1. 20
  2. 62
  3. 108
  4. 214
  5. 486
  6. 1016
  7. 1624
  8. 1229
  9. 414
  10. 120
  • 5.3K
  • 441
  • 1.9K

À la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, assiste au retour de son oncle, un homme mystérieux dont elle ignorait l’existence, et qui s’installe avec elle et sa mère. India commence à soupçonner que les motivations de cet homme charmeur ne sont pas sans...

Match des critiques : les meilleurs avis Stoker
VS
Diabolo Mante

Et bien moi j'ai aimé. Mais alors vraiment. Le film est loin d'être porté aux nues par les notes et critiques ; néanmoins, c'est l'une de mes belles découvertes de l'année 2013. Le pitch est pourtant d'une simplicité totale. Une histoire de frère caché, de la vengeance, du meurtre de psychopathe, les secrets de familles non, décidemment le scénario n'a pas cherché à faire d'ans l'originalité absolue. Et, pourtant, ça fonctionne. L'une des premières clé réside dans le jeu du trio central. Je...

32 5
Avatar ScreenReview
5
ScreenReview
La critique de Stoker (sur screenreview.fr)

Pour son premier film américain, Park Chan-wook (Old Boy, Thirst, ceci est mon sang) adapte le scénario de Wentworth Miller (Michael Scofield dans Prison Break). India qui vient de perdre son père dans un étrange accident de voiture, se découvre un oncle dont elle ignorait l'existence. D'abord sceptique, l'ado se laisse apprivoiser par cet énigmatique tonton lui permet de découvrir sa véritable nature. Référence directe à Bram Stoker (l'auteur de Dracula), le titre du film est en fait le nom... Lire la critique de Stoker

10

Critiques : avis d'internautes (247)

Stoker
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Vampires, vous avez dit vampires ?

Premier film en anglais du génial Park Chan-wook, Stoker avait de multiples raisons de se planter : script écrit par Wentworth Miller de Prison Break (!), possible perte de liberté du réalisateur face aux pressions de la production, difficultés à diriger des acteurs non-Coréens... Il n'en est rien. Il s'agit d'un film maîtrisé reposant sur un trio d'acteurs très convaincant (quoique Kidman... Lire la critique de Stoker

48 8
Avatar VaultBoy
8
VaultBoy ·
Vin d'été pour une vendetta

Il est extrêmement simple de détester Stoker. Il y a en effet une telle débauche d'idées visuelles, une telle surenchère de mise en scène, de montage, d'esthétisme (y a qu'à voir le générique) pour pouvoir se sentir repoussé soit par le style lui-même, soit par l'hyper-présence de la personnalité de Park Chan-wook. Mais là où ses compatriotes ont en partie (ou totalement) raté leur entrée sur... Lire la critique de Stoker

55 8
Avatar guyness
7
guyness ·
« Devenir adulte, c'est être libre. »

C'est un film qui ne peut laisser personne intact, de l'ennui le plus profond au rejet le plus total. A titre personnel, c'est une claque tellement grande dans la figure qu'il est difficile de donner du sens à la critique d'une oeuvre tellement atypique. Park Chan-wook, réalisateur de Old Boy entre autre, maîtrise d'une main de maître, et pour son premier film à Hollywood, ce film d'un... Lire l'avis à propos de Stoker

21 5
Avatar Evy Nadler
7
Evy Nadler ·
Un érotisme pervers

Un film qui m'a laissé perplexe. D'un point de vue scénaristique, j'avais envie de le détester, de le haïr, de le piétiner. Je n'arrivais plus à réfléchir, j'avais l'impression d'avoir été humilié, j'ai cru à un scénario tellement majestueux que ma déception a été majestueusement grande. Avec un peu de recul, j'ai compris que la beauté de ce film ne résidait nullement dans son scénario mais... Lire l'avis à propos de Stoker

5 1
Avatar ledroitestunmoy
8
ledroitestunmoy ·
Découverte
Park Chan-wook ne rate pas son rendez-vous américain

Souvenez-vous : début 2013, l’incursion hollywoodienne du prodige Kim Jee-woon se solde par une surprenante déconvenue. Un peu comme si l’architecte du sublime "J’ai rencontré le Diable", sous la pression, avait délibérément répudié sa verve et son audace. Alors même qu’il lui emboîte le pas, Park Chan-wook, autre joyau venu de Corée, n’entend en aucun cas se terrer dans le même panier. Au... Lire la critique de Stoker

21 2
Avatar Cultural Mind
8
Cultural Mind ·
Toutes les critiques du film Stoker (247)
Casting : acteurs principauxStoker
Casting complet du film Stoker
Bande-annonce
Stoker
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce film Stoker
Plus d'actualité