Avis sur

Sunshine

Avatar Gozer
Critique publiée par le

Rarement de ma modeste vie je n'ai assisté à un contre-braquage aussi brutal : Première partie parfaite, splendide, somptueuse et maîtrisée, ça suinte le chef-d'oeuvre de partout.

Et puis boum. L'arrivée d'un super vilain, le Captain Zombie, contamine le film et transforme tout le monde : Boyle devient fan de série Z, le scénariste se suicide, le caméraman fait une crise de spasmophilie, et le monteur perd une main après s'être essayé à la scie sauteuse sous ecstazy.
.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2122 fois
145 apprécient · 9 n'apprécient pas

Autres actions de Gozer Sunshine