Lettre à Batman, mon ami d'enfance

Avis sur The Dark Knight Rises

Avatar MonsieurMit
Critique publiée par le (modifiée le )

Cher Batman,

Je suis sincèrement désolé que cet arrogant réalisateur anglais ait décidé de souiller ton mythe pour faire de l'argent sur le dos des spéctateurs béni oui-oui.

Mais rassure toi, on est encore beaucoup à savoir qui tu es réellement. Et même si mon fondement me fait encore très mal après que tu m'ai fais subir deux heures et quarante-cinq minutes de bat-fist-fuck, il faut que tu saches que je t'aime encore.

Enfin faut que je te dise quand même qu'hier j'ai vraiment eu les boules. Te voir dans ce remake de Rocky 3 où, trop confiant, ton vieux mentor t'abandonne, puis tu perds contre le nouveau challenger pour revenir d'un exil avec l'oeil du tigre... c'est dur.

Je n'ai rien contre Rocky hein, je suis même content qu'on ai cette reférrence en commun on est pas pote d'enfance pour rien après tout toi et moi. Mais d'une : Rocky est vraiment meilleur boxeur que toi à en juger par la lourde et ennuyeuse prestation martiale que tu fais sous la caméra de Nolan. Et deux, va savoir pourquoi, quand la trame de Rocky 3 est mélangée avec celle d'un james bond de l'époque Roger Moore, je ne trouve vraiment pas ça digeste. (Batman, mon ami voyons, une menace nucléaire au cinéma en 2012, sérieusement ?)

Pour etre franc avec toi Batou, depuis le temps, j'ai su me faire une raison, après indianna jones 4 et l'episode 1 de Star Wars, je n'attends plus rien au cinéma des mythologies geek que je chérie depuis 20 ans, elles m'ont trop fait souffrir.

Te concernant, j'ai donc tiré un trait depuis longtemps sur le fantasme de voir au cinéma ce que tes aventures devraient vraiment etre à savoir une enquête de Film noir. Avec toi en narrateur, parlant à l'imparfait de tes errements moraux et de ta quasi-schizophrénie, toi le plus grand détective, le prédateur alpha qui péte des gueules dans l'ombre en faisant très peur aux méchants sur qui tu as toujours 10 coups d'avances.

Pas le pleurnichard que tu nous as servi là, un héro cliché et idiot qui subit les évènements qui lui tombent dessus en cascade et dont on se moque éperdument de la love story lisse...

Enfin Batman, j'aimerai que tu transmettes à tes producteurs qui ont tant ressenti le besoin de faire rentrer ton dernier film dans la case des gros blockbuster de l'été un dernier message : Les mecs, les scènes finales où un super hélico hi-tech tire des missilles sur des super voitures-tanks dans les rues d'un centre-ville avant de faire exploser le noyaux d'un reacteur à fusion nucleaire au large. ca s'appelle un épisode de Transformers et pour le coup c'est vraiment plus spectaculaire et assumé que votre poursuite ennuyeuse et pas épique pour un sou.

Néanmoins je garde quand même la foi, et en attendant de te revoir au cinéma sous des auspices meilleurs, je te donne rendez-vous, comme d'habitude, au dessin animé de mon enfance là où tu es enfin toi-même sur un écran.

Ton ami qui t'aime.

PS : tu trouvera ci joint ma lettre de menace de mort à ce souillon de Christopher Nolan, je compte sur toi pour lui faire suivre après avoir nettoyé mes empreintes avec tes bat-gadgets.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2065 fois
62 apprécient · 11 n'apprécient pas

Autres actions de MonsieurMit The Dark Knight Rises