Ton Bis est vraiment glauque et moi seul semble l'apprécier

Avis sur Ton vice est une chambre close dont moi seul ai...

Avatar Jibest
Critique publiée par le

Après L'étrange vice de Mme Wardh et La queue du scorpion (pas encore vu), Martino persévéra avec bonheur dans le Giallo. En combinant des acteurs de ses 2 films (Fenech et Rassimov pour l'un, Pistilli et Strindberg pour l'autre, et en retirant les acteurs communs Hilton et De Mendoza) il poussa encore plus loin le mélange des "codes" des 2 grands types de Giallo : le tueur maniaque, et une sombre machination bourgeoise. Le mélange des 2 est de nouveau réussi. La machination est vraiment bien faite.
En multipliant les zones d'ombre et les personnages troubles (comme le mystérieux personnage qu'incarne Ivan Rassimov dont on ne saura le rôl