Ton Bis est vraiment glauque et moi seul semble l'apprécier

Avis sur Ton vice est une chambre close dont moi seul ai...

Avatar Jibest
Critique publiée par le

Après L'étrange vice de Mme Wardh et La queue du scorpion (pas encore vu), Martino persévéra avec bonheur dans le Giallo.

En combinant des acteurs de ses 2 films (Fenech et Rassimov pour l'un, Pistilli et Strindberg pour l'autre, et en retirant les acteurs communs Hilton et De Mendoza) il poussa encore plus loin le mélange des "codes" des 2 grands types de Giallo : le tueur maniaque, et une sombre machination bourgeoise. Le mélange des 2 est de nouveau réussi. La machination est vraiment bien faite.
En multipliant les zones d'ombre et les personnages troubles (comme le mystérieux personnage qu'incarne Ivan Rassimov dont on ne saura le rôle qu'à la fin), Martino réussit à troubler le spectateur sans le perdre. Seul bémol : à la fin, on découvre pourquoi ce film est dit adapté d'un conte de Poe. Le scénariste a dû tellement se fatiguer pour son histoire qu'il s'est contenté de recopier la chute de celui-ci.
Sinon, tout le reste est grandiose :
- le casting est excellent (Strindberg et sa large palette d'émotions, Pistilli jouant les salauds, Rassimov toujours aussi trouble, et Fenech jolie et bien dirigée),
- Martino réussit son atmosphère trouble et malsaine,
- la scène de "vice" au milieu du film qui satisfait pleinement le tordu en moi.
- et enfin une composition de Bruno Nicolai qui sublime le reste.

Je vous le dis : il s'agit d'un des meilleurs gialli, sans cette fin trop prévisible.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 710 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Jibest a ajouté ce film à 16 listes Ton vice est une chambre close dont moi seul ai la clef

Autres actions de Jibest Ton vice est une chambre close dont moi seul ai la clef