Bande-annonce
Affiche Trainspotting

Trainspotting

(1996)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 75
  2. 87
  3. 201
  4. 392
  5. 992
  6. 2669
  7. 7692
  8. 10209
  9. 4531
  10. 1358
  • 28K
  • 2.3K
  • 4K
Voir ce film

Edimbourg. Mark et ses amis Spud et Sick Boy passent leurs journées à se droguer. A la suite du décès du bébé de Sick Boy, il décide de tout arrêter.

Diffusion TV

Trainspotting
  • dimanche 28 août sur Ciné+ Club à 02:30
  • lundi 29 août sur Ciné+ Club à 22:35
  • jeudi 1 septembre sur Ciné+ Club à 00:30
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques : les meilleurs avis Trainspotting
VS
Heroin.

Venant tout juste de lire le roman original d'Irvine Welsh, je me dis que le moment est fort propice pour me replonger dans le film culte de Danny Boyle, qui avait fait sensation lors de sa sortie en 1996 et qui aura bercé mon adolescence en quête de récits bien trashouilles. Là où le roman de Welsh optait pour différents points de vue, le film de Boyle fait le choix d'une narration plus fluide, certes plus classique mais surtout moins bordélique, se concentrant sur l'essentiel, à savoir les...

58 1
En pleine déchéance humaine

Un film au cœur de la déchéance humaine. Dans l'horreur, l'écœurement... Une déchéance dans laquelle, seul, l'être humain peut tomber. Une volonté de remonter, malgré tout. Des faiblesses d'apparences trop fortes pour être surmontées. Mais surmontables. Un film sans dignité, aucune, pour l'espèce. Et, même si une vie normale semble devenir abordable, on imagine bien l'immense cicatrice noire, sale et indélébile qui reste dans le cœur de ces personnes. Un film assez bouleversant,... Lire l'avis à propos de Trainspotting

7 1

PostsTrainspotting

 
Critiques : avis d'internautes (142)
Trainspotting
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Hard Boyle

"Ferrovipathes" (oui j'utilise le titre québécois, car il envoie du bois pis d'abord je fais ce que je veux, c'est ma critique, non mais !) nous emmène à Edimbourg, en compagnie d'une bande de potes accros (à la drogue, et quand ce n'est pas ça, c'est à la violence). Au programme, des thématiques lourdes et dures, abordées avec beaucoup d'humour noir, et une grande finesse. Boyle rassure, lui... Lire l'avis à propos de Trainspotting

72 13
Avatar Gothic
9
Gothic ·
Critique de Trainspotting par Prodigy

Comme Cours, Lola Cours, Trainspotting fait partie de ces films éminemment musicaux, au coeur desquels bat une véritable pulsation qui leur confère un rythme, une énergie et une pèche incroyables. Pas besoin de montages cut, d'effets de style trop appuyés, le film de Danny Boyle (et Irvine Welsh, et John Hodge...) est un OVNI, un cult movie instantané qui dépasse les modes et les effets de style... Lire l'avis à propos de Trainspotting

66 1
Avatar Prodigy
8
Prodigy ·
Dans 1 000 ans, y auras plus de mecs et de nanas, que des branleurs.

Un petit chef d’œuvre que je me devais de voir, et qui ne m'a pas laissé indifférent. Trainspotting, avant toute chose, c'est une bande son : "Lust for Life" (Iggy Pop, David Bowie), "Perfect Day" de Lou Reed, "Born Slippy" d'Underworld... j'en passe et des meilleurs. Les musiques collent parfaitement à l'ambiance, et sont utilisées avec beaucoup d'intelligence. Quand le film s'ouvre sur un... Lire l'avis à propos de Trainspotting

5 7
Avatar Petitbarbu
9
Petitbarbu ·
Découverte
Choose Life. Choose a job. Choose a career. Choose a family. Choose a fucking big television, choose

Le débat autour de ce film, c'est l'éternelle comparaison avec Requiem for a Dream. Pour moi, Trainspotting est meilleur. Je vais me borner à lister les choses qui font de Trainspotting un excellent film, pas m'escrimer à détailler, pour chacun de ces points, en quoi il est MIEUX que l'autre. Au tout premier plan, son aspect réaliste. Mais pas seulement réaliste glauque, réaliste finalement... Lire l'avis à propos de Trainspotting

39 20
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·
Quand les toxico broient du noir...

Se borner à accoler une étiquette à Danny Boyle reviendrait sans nul doute à succomber au charme des images réductrices. Une idée d’autant plus mal à propos que le cinéaste britannique, par ses incessants sauts artistiques, s’efforce d’échapper à tout cantonnement. En conduisant des projets aussi variés que "28 jours plus tard", "Sunshine", "Slumdog Millionaire" ou encore "127 Hours", notre... Lire la critique de Trainspotting

22 8
Avatar Cultural Mind
8
Cultural Mind ·
Toutes les critiques du film Trainspotting (142)
Casting : acteurs principauxTrainspotting
Casting complet du film Trainspotting
Bande-annonce Trainspotting
Vous pourriez également aimer...