Et Cave créa Dieu...

Avis sur Dodonpachi Resurrection sur iPhone

Avatar Spacewolf1
Test publié par le
Version iPhone

DoDonPachi, la série phare de Cave, débarque sur iOS... Le passage sur le petit écran s'est-il déroulé sans encombre ???

Et Cave créa Dieu
DoDonPachi, l'Empereur des manic shooters sur téléphone portable ??? Oui, notre vénéré DDP parvient, sur un petit écran, à conserver les bullets à foison et le déluge pyrotechnique de la série. Pour les habitués, ce DDP propose toujours nos 3 fidèles vaisseaux préférés aux gameplays différents. Le premier (Type-A, le rouge) dispose d'un tir frontal uniquement ; c'est la puissance brute et rien d'autre. Le Type-C (bleu) dispose d'un angle de tir très large ; c'est l'arrosoir, mais couvrir l'écran se paie par une puissance de tir moindre. Enfin, le Type-B (vert) est le plus subtil ; en plus de son tir frontal, il dispose de tirs qui s'orientent vers la direction (gauche ou droite) dans laquelle vous allez. Quel que soit votre vaisseau, vous disposez d'un second mode d'attaque : le laser. Il s'agit d'un tir frontal extrêmement puissant, mais lorsque vous êtes dans ce mode votre vaisseau est plus lent. Le laser dispose également d'une autre fonction : il permet de bloquer les lasers ennemis (les gros rayons violets). Devant le déluge de feu qui vous fera face, il vous faudra slalomer pour éviter les tirs. Afin de faciliter cela, le masque de collision se limite aux quelques pixels qui représentent votre cockpit.

Arcade... là où tout a commencé
Premier mode : le mode arcade. Ici il s'agit simplement de l'adaptation "bête et méchante" du monstre de Cave. Niveau gameplay, pour chaque vaisseau vous devez choisir un style de jeu : "Bomb", "Power" ou "Strong". Le premier est le style le plus classique des shoot 'em ups : vous tirez normalement et disposez de bombes, ces dernières explosant tout ce qu'il y a à l'écran (rien de révolutionnaire). Power, lui, exclut l'utilisation des bombes. À la place, votre vaisseau dispose de 2 settings : "Normal" et "Boost". En Normal rien ne change ; en Boost vos tirs sont plus puissants et plus larges... mais votre vaisseau se déplace plus lentement. Reste le style "Strong", que l'on pourrait traduire ici par "bourrin" : votre vaisseau est tout le temps en mode Boost et vous avez accès aux bombes. Bref, vous avez votre arme de destruction massive volante. :p
Au fur et à mesure que vous allez massacrer l'ennemi, vous observerez 2 choses importantes : le compteur de hits et la jauge hyper. Les hits s'enchaînent (s'envolent, même) en massacrant les ennemis. Si vous attendez trop longtemps entre 2 ennemis ou si vous déclenchez une bombe (ou si vous mourez XD), votre compteur retombe à zéro. Ce compteur n'a d'importance que pour le scoring : à chaque fois qu'il retombe à zéro, vous empochez des points supplémentaires correspondant au nombre de hits que vous veniez d'atteindre. Naturellement, plus votre combo aura été élevé, plus ce bonus sera important. ^^ La jauge d'hyper se remplit également en massacrant les ennemis. Une fois qu'elle est remplie, vous pouvez passer en mode Hyper durant quelques secondes. Votre tir devient alors purement frontal et il annule tous les tirs adverses ; idéal contre les boss et dans les zones "chaudes". Pour passer en mode Hyper il y a 2 possibilités : soit vous l'avez réglé en automatique dans les options, auquel cas il se déclenchera dès que la jauge sera pleine, soit en manuel, et dans ce cas il vous suffit d'appuyer sur le bouton Hyper.

iPhone : du neuf
Deuxième mode inédit et spécialement réalisé pour iOS : l'iPhone mode. Ici, énormément de VRAIS changements niveau gameplay. Tout d'abord, fini les différents styles ; ici ce sera uniquement en "Bomb". Mais les changements commencent avec la gestion de l'Hyper. Votre jauge se remplit toujours de la même manière, cependant il vous faudra maintenant obligatoirement l'activer manuellement !!! Mais le mode Hyper en lui-même a évolué : dorénavant, lorsqu'il est activé vous ne pouvez plus vous déplacer !!! À la place vous pouvez faire pivoter votre vaisseau sur lui-même, afin d'orienter le tir. La bonne connaissance des patterns sera donc nécessaire, pour optimiser le placement de votre vaisseau avant de déclencher ce mode. Second changement : l'apparition de l'Hyper Cannon. À la fin du mode Hyper, votre vaisseau pourra en effet tirer un dernier gros tir avec ce fameux canon, tir pouvant avoir 3 niveaux. Pour cela, une fois l'Hyper activé, il faut faire effectuer des rotations à 360° à votre vaisseau, ces dernières vous permettant de charger votre Hyper Cannon. Si vous avez été assez agile, vous obtiendrez alors un magnifique tir de niveau 3.
L'autre gros changement de l'iPhone mode concerne uniquement l'aspect scoring. Les hits ont en effet disparu, pour être remplacés par un système combinant un multiplicateur avec une nouvelle jauge. Cette jauge, la Slaughter/Menace, se comporte comme un système de balance : plus vous tuez d'ennemis, plus elle se dirige du côté "Slaughter" (partie gauche, libellée "S") ; mais plus les tirs vous frôlent, plus elle va du côté "Menace" (partie droite, libellée "M"). Ses effets sont simples : si la jauge est remplie du côté S, votre multiplicateur diminue, tandis que si elle est remplie du côté M, il augmente. Pour maximiser votre score, il conviendra donc de slalomer et de flirter avec le plus de tirs ennemis possible (pour augmenter le multiplicateur), tout en s'assurant de ne pas les massacrer trop vite (pour limiter la diminution du multiplicateur).

Techniquement... incroyable !!!
Si l'on pouvait craindre deux choses avec cette adaptation, c'est le passage sur un petit écran et sur un appareil à la puissance limitée. Eh bien, Cave a réalisé des miracles !!! Le jeu est très beau, fin, coloré et "clair" (enfin, comme peut l'être un DDP quoi XD ) et, le fin du fin, ça ne rame quasiment jamais. Niveau bruitages, nous disposons toujours de cette bande-son dynamique qui colle diaboliquement bien. On notera que le mode iPhone dispose d'une bande-son alternative (un peu inférieure à celle en arcade cependant). Les options vous permettent de choisir laquelle vous souhaitez entendre (réglages indépendants pour les 2 modes). Niveau jouabilité, le vaisseau se contrôle parfaitement. Là où Cave se la joue intelligent, c'est qu'il n'y a pas de "pad virtuel" : vous posez votre doigt n'importe où sur l'écran et le bougez, votre vaisseau ira dans la même direction que votre doigt. Ce système permet de conserver un écran clair à chaque seconde. Le tir est automatique mais on peut, via les options, activer un bouton "shoot off", qui vous permet d'interrompre vos tirs (ce qui facilite le remplissage en Menace en mode iPhone). Vous disposez également, suivant les modes, d'un bouton pour activer vos bombes, pour passer en mode Hyper, ou pour alterner entre les modes Normal/Boost. Terminons par le bouton laser, que les options vous permettent de régler de 2 façons : la première autorise de switcher entre le laser ou le tir normal d'une simple pression, la seconde n'active le laser que tant que vous appuyez sur le bouton laser. Enfin, niveau interface, les options vous offrent plusieurs dispositions pour les boutons (à gauche, à droite, et plusieurs variantes en bas).
Concluons par le seul point noir (enfin, suivant les points de vue) : les crédits infinis. En effet, bien que vous ne disposiez que de 3 vies, les continues infinis vous permettent de continuer à partir d'où vous êtes mort. Cela enlève tout challenge et les 6 niveaux s'enchaînent donc assez vite (15-20 minutes). C'est peut-être idéal pour les néophytes, mais cela gâche la durée de vie même en mode difficile (petit oubli : vous avez 3 modes de difficulté).

Jouabilité: Les commandes répondent parfaitement, et slalomer entre les bullets est un vrai plaisir.
Graphismes: C'est beau, fin... et ça rame quasiment pas !!!
Sons: Des musiques toujours aussi rythmées et collant diaboliquement à l'action. Les bruitages sont corrects mais ont tendance à se faire oublier.
Durée de vie: Trop courte si vous ne comptez que "finir" le jeu (les crédits infinis n'arrangent rien :-( ). Par contre, la chasse au score est diabolique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Spacewolf1 Dodonpachi Resurrection