|

Un week-end bêta prometteur

Avis sur Guild Wars 2 sur PC

Avatar Answer
Test publié par le
Version PC

Guild Wars 2, on en parlais déjà avec un pote il y a deux ans. Mon premier MMO avait été Guild Wars premier du nom, et j'en garde de bons souvenirs, autant dire que je plaçais la barre haute avec son successeur.

A mesure que les mois passaient, la communauté découvrait ce qui semblait être les prémices d'une révolution dans le domaine du jeu de rôle multijoueur de base. Fini le classique trio Dps-Tank-Healer, les quêtes avec un point d'exclamation, les morts frustrantes, le PvP réservé à une élite de niveau maximum, tout a été jeté à la poubelle par l'équipe d'Arenanet pour -quasiment- tout reprendre de zéro.

Donc, après avoir acheté le jeu il y a un bon mois, j'ai eu la chance de participer au week-end bêta de juin, enfin des expériences concrètes après tout ce temps.

Dès les premières secondes on comprends le parti pris plus "RPG" de GW2 (acronymes everywhere) : après la classique personnalisation physique de notre personnage (quelle sera sa race, sa classe, sa taille, sa couleur de cheveux, de nez et j'en passe) on a affaire à quelques questions d'ordre personnelles, qui varient selon votre race et votre classe. Ces détails (complètement inutiles en stratégie, afin d'éviter un profil unique jugé supérieur aux autres) auront leur importance dans l'Histoire Personnelle de votre avatar, à savoir l'une des seules quêtes "classiques" que vous suivrez. Si l'on ajoute à ça le quartier personnel qui nous est assigné dans la ville de votre race, on saisit l'importance du mode de jeu solo dans GW2, un bon point.

Le système de combat subit aussi des changements déroutants : qu'il soit magicien, archer ou guerrier, votre personnage BOUGE. Et c'est d'ailleurs indispensable lorsque vous maravez les mères d'une bande de bandit pendant qu'un artilleur ennemi vous bombarde avec une catapulte depuis un point élevé. Les compétences, moins de 10 dans un combat, sont réparties en deux catégories : 5 déterminées par vos armes, et le reste choisies par vos soins. A vous de voir si vous préférez manier deux pistolets ou faire un carnage au fusil. Dernier point, la mort elle-même a été revue : vos points de vie épuisés (et oui, il y a des choses qui ne changent jamais), vous vous effondrez et passez en mode A Terre. Vous disposez alors de quatre compétences pour survivre et prier pour réussir à vous remettre sur les deux pattes.

Soyons honnêtes en reconnaissant que le système de quêtes "classique" n'a pas disparu : des missions, sous la responsabilité d'un PNJ, peuvent apparaître sur votre écran et vous invitent à aller donner une leçon aux ogres de la montagne voisine. Mais on pardonnera ces petits points d'accroches sympathique à la vue des événements dynamique, chose dont vous avez forcément entendu parler si vous vous êtes intéressés un minimum à GW2. En deux jours, il m'est arrivé de me déconnecter dans une base fortifiée et de me reconnecter en plein champ de bataille, une expérience qui rajoute un dynamisme aux zones. Zones qui ne seront jamais totalement sûres à traverser, votre niveau s'adaptant automatiquement ) celui de la région. Traduction : vous pouvez avoir aidé à défaire un titan et crever comme une merde contre un bandit un peu trop habile, triste vie.

L'aspect communautaire est omniprésent, et, les événements dynamiques aidants, on cherche naturellement à s'allier avec d'autres joueurs, la notion du vol de butin / d'expérience n'existant plus. Un groupe d'une dizaine d'aventuriers se dirige vers un campement Ogre ? Les forces ennemies s'adapteront en conséquence pour opposer une véritable armée aux joueurs. Vous l'aurez compris, GW2 c'est comme une apocalypse zombie, ça tournera toujours au pire pour vous. Mais l'esprit d'équipe est présent, et en règle général il y aura toujours une bonne âme pour vous ranimer si vous avez échoué quelque part.

Malgré tout ces bons points, le jeu ne mérite pas 10. J'ai été un peu déçu par les contrôles pas très au point, et pour coller avec l'angle de vue de mon personnage, j'ai du me résoudre à abandonner les esquives latérales. Carton jaune également pour la sélection des cibles qui me propose un oiseau Moa à 40 mètres plutôt qu'un Drake enragé fonçant dans mon angle mort. j'ai aussi constaté un léger déséquilibre au niveau de la puissance de feu de certaines classes, mais n'oublions pas qu'une bêta reste une bêta et que l'aventure n'est pas finie pour les développeurs. Dernier point, le lag sur mon PC est horrible, rendant l'action fréquemment incompréhensible lors d'une mêlée générale, mais une bonne partie de mon manque de fps incombe à mon ordi d'un autre âge. Pour un jeu mis en bêta en 2012, cela reste globalement fluide lors des déplacements solos / en petit groupe.

Vous l'aurez compris, je ne regrette absolument pas les heures passées devant cette bêta, et j'attends maintenant avec plus d'impatience une date de sortie officielle pour, une fois la version finale prise en main, je puisse forger une critique définitive.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 425 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Answer Guild Wars 2