|

Swag and Swound are no swubstitute for Swoul

Avis sur Superbrothers: Sword & Sworcery EP sur PC

Avatar Melusca
Test publié par le
Version PC

Beaucoup de TrU3 G4m3rZ considèrent les jeux indés comme des trucs de hipster, dont l'intérêt est énormément surestimé, et qui ne sont guère plus que des versions payantes des petits jeux qu'on peut trouver sur Newgrounds et autres sites de jeux flash. Un beau cliché ma foi.

Sauf que malheureusement, Sword and Sworcery incarne parfaitement ce cliché.

Au prime abord, le jeu propose un univers en pixel art alléchant, une ambiance musicale excellente, et promet une expérience sensorielle intéressante. Tout ceci est hélas gâché par le gameplay et le scénario.

J'aime bien les jeux expérimentaux, au gameplay minimaliste et dont le but est avant tout de vivre une expérience. Sauf que "gameplay minimaliste" ne veut pas dire "gameplay expéditif". Sword and Sworcery se joue, à la base, comme un point and click, mais contrairement aux grands noms du genre, les interactions avec les personnages se résument à des dialogues abscons et inutiles, et les énigmes consistent généralement à cliquer sur tous les arbres visibles jusqu'à ce qu'un événement se déclenche. Ajoutez à cela des "combats" prenant la forme de QTE (que je considère comme la onzième plaie du jeu vidéo contemporain), au rythme extrêmement lent, et vous obtenez un gameplay médiocre. J'aurais préféré que le côté point and click soit un peu plus développé, et que les combats passent carrément à la trappe.

En ce qui concerne le scénario, il se présente comme une aventure de fantasy assez classique, une héroïne qui débarque dans un endroit inconnu et doit affronter un démon antédiluvien. Ce serait correct si les dialogues n'étaient pas constamment émaillés de langage familier ("wow, chill out, dude" et assimilés), en désaccord complet avec l'ambiance de l'univers, et si les nombreuses interruptions d'une sorte de MC-Narrateur n'essayaient pas de faire passer l'ensemble pour une sorte d'expérience mystique. Moi j'ai plutôt eu l'impression de lire des textes prétentieux et ridicules écrits par un type à moitié bourré.

On a donc ici un jeu très joli, doté de musiques de qualité, mais dont le gameplay bâclé et l'écriture prétentieuse ruinent complètement l'expérience. Bref, un truc de hipster.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 464 fois
24 apprécient · 3 n'apprécient pas

Melusca a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Superbrothers: Sword & Sworcery EP

  • Illustration Thèmes de boss bizarres

    Thèmes de boss bizarres

    Généralement les thèmes de boss se veulent épiques, violents, voire bourrins. D'autres fois ils ressemblent à ça.

Autres actions de Melusca Superbrothers: Sword & Sworcery EP