Couverture Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

(1985)
12345678910
Quand ?
8.1
  1. 2
  2. 1
  3. 3
  4. 3
  5. 15
  6. 65
  7. 185
  8. 482
  9. 352
  10. 159
  • 1.3K
  • 119
  • 536
  • 5

Desproges prend le parti d'être partial, en ne prenant qu'un seul mot par lettre. Sous la provocation se cache toujours la réflexion.

PostsDictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
 

Critiques : avis d'internautes (8)

Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Contrairement à la rage, le nazisme n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale"

Desproges (Pierre), humoriste (également journaliste, voir même procureur) d'époque fin Albert Lebrun milieu François Mitterrand (1939 - 1988). Issu d'une humble famille de commerçants Limousins, Marié plus tard à une Vendéenne (soit une union presque contre-nature quand on y pense). Bien que réputé comme étant un homme extrêmement spirituel, et qui, comme Fucius, a oublié d'être con. Il est...

7
Avatar Jack_Spade
10
·
Satire et belle plume

Pierre Desproges se définissait comme un "écriveur" plus que comme un "écrivain". Derrière ce néologisme, il y a surtout beaucoup de modestie par rapport à son propre travail. Pourtant, si l'on prend la peine de lire, et non plus seulement d'écouter, la prose de l'homme on est étonné d'une telle richesse doublée d'un sens très fin de la satire. Les phrases sont longues, le style est... Lire la critique de Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

Avatar Al Foux
7
Al Foux ·
Critique de Dictionnaire superflu à l'usage de... par rivax

Un recueil monté comme un dictionnaire : une lettre, un mot, une définition. 26 noms communs, 26 noms propres. On retrouve les deux mamelles de l'humour de Desproges : la digression absurde et l'humour noir et froid. Et puis il y a cette excellente idée de l'illustration identique à toutes les définitions mais dont seule la légende change. Le très drôle côtoie le pas si drôle...mais l'un... Lire l'avis à propos de Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

1
Avatar rivax
8
rivax ·
Découverte
Cinquante-deux légendes

Il faudrait un jour désincruster la statue de Desproges de tout ce qui s'y accroche. Son côté "humoriste pour Bac + 5", ses dettes envers la littérature, son individualisme désengagé... Le "Dictionnaire superflu..." a au moins le mérite de mettre tout cela au clair : un style qui fait mouche, beaucoup d'idées parfois fixes, un goût pour la parodie justifié par le talent, et une fois n'est pas... Lire l'avis à propos de Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

Avatar Alcofribas
9
Alcofribas ·
Un excellent complément du Larousse, à utiliser au quotidien !

Ce fameux D.S.U.E. ("et des B.N. selon son auteur") est une sommité culturelle. Pierre Desproges l'a construit de manière à se conformer au dictionnaire Larousse, avec les noms communs de A à Z suivis des fameuses "pages roses" et ses locutions latines, puis ses noms propres, de A à Z également. À la seule différence qu'il n'y a qu'un seul mot/nom pour chaque lettre. Et que tous sont hilarants.... Lire la critique de Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis

1
Avatar ZeCat
9
ZeCat ·
Toutes les critiques du livre Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et... (8)
Vous pourriez également aimer...