Couverture Gatsby le magnifique

Gatsby le magnifique

(1925)

The Great Gatsby

12345678910
Quand ?
7.5 10 2794 58
  1. 1
  2. 6
  3. 16
  4. 51
  5. 127
  6. 305
  7. 722
  8. 919
  9. 453
  10. 194
  • 2.8K
  • 260
  • 1.3K
  • 84

Nick Carraway, la trentaine, se rend à New York pour travailler dans la finance. Par hasard, il trouve à louer louer une petite bicoque à Long Island.

Match des critiques : les meilleurs avis Gatsby le magnifique
VS
Critique de Gatsby le magnifique par Ferdinand

Lu en VO, mais peu familière au style littéraire soutenu du début-années 20 de Fitzgerald, les premières dizaines de pages ont été lues comme à travers une brume de mots dont je devinais parfois la signification par leur contexte, armée occasionnellement d'un dictionnaire bilingue. Mais au fil des chapitres, cette sensation s'est dissipée, laissant place à un superbe roman mélancolique, comme les feuilles d'automne balayant la piscine vide de la superbe maison Gatsby. On imagine les fêtes...

11
Les fêtes...Les foules... Ce n'est que de la poudre aux yeux cher vieux. On fini toujours seul.

Je ne suis pas fan de Francis Scott Fitzgerald. J'ai lu "l'étrange histoire de Benjamin Button" et "un diamant gros comme le ritz" et ils m'avaient laissé un souvenir assez mitigé. Comme des oeuvres peu travaillées, assez inintéressantes et trop peu exploitées. J'ai pourtant voulu retenter le coup avec Gatsby. Masochisme ? Je ne répondrais pas à cette question ;). Gatsby est mal parti. FSF nous débite des noms à la pelle et nous narre une histoire qui part un peu dans tous les sens, sans... Lire l'avis à propos de Gatsby le magnifique

2

Critiques : avis d'internautes (58)

Gatsby le magnifique
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Gatsby le magnifique par jerome60

Dans l'Amérique des années 20, le narrateur, Nick Carraway, a quitté son Middle West natal pour venir s'installer à New York et apprendre le métier de courtier en valeurs. Préférant ne pas vivre en ville, Nick emménage dans le quartier de West Egg, à Long Island. Une banlieue chic où son plus proche voisin, Jay Gatsby, organise de somptueuses fêtes dans sa non moins somptueuse villa. Gatsby est... Lire la critique de Gatsby le magnifique

37
Avatar jerome60
8
jerome60 ·
C'est l'histoire d'un livre génial.

Un livre génial et fou, avec une lumière verte de l'autre côté, un homme avec des lunettes qui lui donnent l'apparence d'un hibou, des gens qui jazzent, boivent, baisent et renversent des idiotes avec la voiture de l'amant de leur femme -un truc comme ça. Gatsby est beau, il sent bon le sable chaud, il est mystérieux, comme le livre. Lire Gatsby, c'est comme boire un alcool rare et raffiné, ça... Lire l'avis à propos de Gatsby le magnifique

34 3
Avatar antarctica
9
antarctica ·
Critique de Gatsby le magnifique par JimAriz

Ce n'est pas pour rien que Gatsby le magnifique soit le chef d'oeuvre de Francis Scott Fitzgerald. En effet, le personnage de Gatsby est l'auteur lui-même. En pleine années 20, ils aiment se montrer et jeter l'argent par les fenêtres et tout deux sont pris d'un amour qui ne changera jamais, Zelda pour l'un, Daisy pour l'autre. Oui car derrière la danse et les rires, la dépression est là, sur le... Lire l'avis à propos de Gatsby le magnifique

9
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Cher vieux

"Gatsby le magnifique" est la définition suprême du romantisme. Déjà le contexte, celui des « roaring twenties » avec pour toile de fond Long island et ses gigantesques demeures héritées de l'age d'or américain. Le monde de la nuit, celui du rêve dont Gatsby est le gardien et où se côtoient toutes les populations de l'époque, allant des jazz-men aux premières stars de cinéma. Une fois planté... Lire l'avis à propos de Gatsby le magnifique

3
Avatar archibal
8
archibal ·
Découverte
Critique de Gatsby le magnifique par Nananah

Dès l'incipit, nous sommes prévenus. Nous allons assister à la vie de gens que l'on ne pourra se permettre de juger. Et effectivement, on ne les jugera pas, ni eux, ni Fitzgerald lui-même, puisque c'est un peu de lui qu'il s'agit ici. Témoins de leurs vies via un narrateur effacé, on sera plongé dans la superficialité des paillettes pour en retomber de plus haut lorsque le ton du livre se fera... Lire la critique de Gatsby le magnifique

9 6
Avatar Nananah
9
Nananah ·
Toutes les critiques du livre Gatsby le magnifique (58)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce livre Gatsby le magnifique
Plus d'actualité