Couverture Huis clos suivi de Les Mouches

Huis clos suivi de Les Mouches

(1944)
12345678910
Quand ?
7.7 10 3585 23
  1. 12
  2. 12
  3. 35
  4. 46
  5. 121
  6. 269
  7. 789
  8. 1277
  9. 731
  10. 293
  • 3.6K
  • 291
  • 599
  • 8

Garcin, révolutionnaire lâche et mari cruel : douze balles dans la peau ; Inès, femme démoniaque qui rendra folle de douleur sa jeune amante : asphyxie par le gaz ; Estelle, coquette sans coeur qui noie son enfant adultérin : pneumonie fulgurante. Morts, tous les trois. Mais le plus dur reste à...

Match des critiques : les meilleurs avis Huis clos suivi de Les Mouches
VS
Avatar HamsterNoeliste
9
L'enfer, c'est nous.

" Oui, c'est Jean-Paul Sartre qui l'a dit, c'est trop vrai, l'enfer, c'est les autres, parce qu'ils sont méchants qu'ils font du mal et qu'ils devraient pas exister, Sartre c'est trop un rebelle t'as vu ". Soyons clairs. " L'enfer, c'est les autres " est encore une des citations les plus décontextualisées de tous les temps (sûrement avec " On peut rire de tout mais pas avec tout le monde " et " Tout est relatif "), usitée par des personnes qui n'ont jamais effleuré une page de cette pièce de...

17
Critique de Huis clos suivi de Les Mouches par Hobbes

Prétentieux, mal écrit, cousu de fil blanc, faussement cynique. Castor (mâle), comme à son habitude, tente d'ériger sa prose pataude et son idéalisme délétère (Kirkegaard, c'est le moment de te retourner dans ta tombe en roulant des yeux terribles) au faîte de l'intellectualisme à lunettes. Ca plaît à certains. Pour moi, je n'y vois qu'un amoncellement de répliques engoncées dans un pompiérisme faiblard et tapageur, où Pince-mi tape dans le dos de Pince-moi pour lui donner à voir la vanité... Lire l'avis à propos de Huis clos suivi de Les Mouches

29 9

Critiques : avis d'internautes (23)

Huis clos suivi de Les Mouches
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Huis clos suivi de Les Mouches par ngc111

J'avoue une préférence pour la seconde pièce de cette édition : "Les mouches". Non pas que "Huis clos" soit mauvaise loin de là. Cette dernière est un réel plaisir à lire et se dévore d'une traite de par sa brièveté et de l'intérêt qu'elle dégage. Sartre nous offre une vision de l'Enfer éloignée de celle de l'imagination populaire remplie de diablotins châtiant les damnés. Ici l'Enfer est un... Lire la critique de Huis clos suivi de Les Mouches

8 3
Avatar ngc111
8
ngc111 ·
A yeux clos plus rien ne vaut

Adepte de l'existentialisme dont les préceptes échappent au commun des mortels (dont moi), notre petit Jean Paul s'est vite hissée au cours des 50 dernières décennies comme l'une des figures de proue de la pensée philosophique française. Au point même que sa pensée est souvent citée et débattue par nos chers nouveaux intellectuels qui oppose son oeuvre à celle de Camus. Et ceci au point de... Lire la critique de Huis clos suivi de Les Mouches

5 1
Avatar Gharlienon
6
Gharlienon ·
En enfer ! Damnés ! Damnés !

"L'enfer, c'est les Autres"... C'est cette citation, très connue, qui m'a incité à lire Huis clos de Sartre. Sans savoir ce qu'elle signifiait réellement, je présentais que ce qu'elle sous-entendait et résumait allait me plaire. Ce fut le cas. Huis clos est avant tout un avertissement. C'est certes une pièce sympathique et originale (l'enfer n'est pas ici un royaume souterrain où les pêcheurs... Lire la critique de Huis clos suivi de Les Mouches

1
Avatar moloch
7
moloch ·
Découverte
Vanité

L'idée de départ est intéressante : imaginer l'enfer non comme le fournaise emplie des pires instruments de tortures que nous a légué l'imaginaire populaire, mais comme un grand hôtel milieu de gamme dans lequel les hôtes se chargeraient eux-mêmes, par la seule confrontation de leurs personnalités propres, de faire vivre les tourments les plus affreux à leur colocataires pour l'éternité. Le... Lire l'avis à propos de Huis clos suivi de Les Mouches

4 2
Avatar Samanuel
5
Samanuel ·
Critique de Huis clos suivi de Les Mouches par Samish

Garcin le goujat, Inès la lesbienne dominatrice, et Estelle la bourgeoise en mal d'amour, se cotoyant pour l'éternité dans une chambre d'hotel miteuse. C'est vrai que ça doit pas être la joie. En tout cas on prend beaucoup de plaisir à suivre leurs échanges et les alliances qui se font et se défont. Sartre maitrise parfaitement le genre théâtral, et moi qui suis plutôt réfractaire d'ordinaire,... Lire l'avis à propos de Huis clos suivi de Les Mouches

Avatar Samish
8
Samish ·
Toutes les critiques du livre Huis clos suivi de Les Mouches (23)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce livre Huis clos suivi de Les Mouches
Plus d'actualité