Couverture L'Étranger

L'Étranger

(1942)
12345678910
Quand ?
7.8 10 13481 124
  1. 42
  2. 70
  3. 103
  4. 209
  5. 460
  6. 1132
  7. 2830
  8. 4247
  9. 2896
  10. 1492
  • 13K
  • 1.1K
  • 1.9K
  • 113

Sur une plage algérienne, Meursault a tué un Arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. Comment peut-il être si indifférent ?

DiscussionsL'Étranger

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
Nouvelle discussion Toutes les discussions
Match des critiques : les meilleurs avis L'Étranger
VS
Avatar Ze Big Nowhere
8
" L'étranger " pour les nuls

« Aujourd'hui, maman est morte. » lâche Meursault modeste employé de bureau à la joie de vivre digne d'un album de Barbara et au sourire aussi expressif qu'un Michel Sardou entonnant pour la millionième fois son "Connemara" devant son public de retraités à moitié sourds. En effet maman Meursault vient de casser sa pipe au fin fond d'un hospice miteux à deux pas d'Alger la Blanche. Voilà donc notre fiston dans le bus, direction la dépouille maternelle. Une fois arrivé le dirlo du mouroir lui...

57 9
Critique de L'Étranger par Mr. B

Un jour je me suis dit, "tiens ce serait pas mal de lire des classiques de la littérature, comme tout le monde" ; et j'ai donc parcouru Amazon en rajoutant quasi-compulsivement les titres qui donnaient l'impression de préparer ma rentrée scolaire, mélangeant L'éducation sentimentale à Le Rouge et le Noir en passant par Orgueil et préjugés et L'étranger. Me voilà donc avec cet étrange roman de Camus, dont je ne sais rien, si ce n'est que le titre m'est familier. C'est dire mon absence... Lire la critique de L'Étranger

14 3

Critiques : avis d'internautes (124)

L'Étranger
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Absurde.

ATTENTION SPOILERS Je dirais qu'il faut commencer à lire Camus avec ce roman, paru en 1942. Court, sobre, il décrit mieux que n'importe quel autre de ses livres sa philosophie de l'absurde. Jamais roman n'aura aussi bien porté son titre. Meursault, le narrateur, est étranger à tout. A ce qui l'entoure, à lui-même. Il vit dans l'indifférence la plus totale. Je ne résiste pas à recopier ici le... Lire l'avis à propos de L'Étranger

128 7
Avatar LeChiendeSinope
9
LeChiendeSinope ·
Nous sommes-nous déjà vus ?

"L'étranger", c'est le portrait d'un Indifférent, d'un de ces hommes qui vit, mais pas pour lui, pas pour les autres non plus. Il est juste là, agissant au gré de l'instant, se laissant porter par les événements présents, ne s'attardant pas à réfléchir aux conséquences de ses actes dans le futur et encore moins à celles qui ont régit son passé, le déniant de ces émotions qui semblent... Lire la critique de L'Étranger

35 6
Avatar Tone-I
8
Tone-I ·
Un illustre inconnu

L'Etranger est un livre que j'ai lu par plaisir, par envie de culture, par bac, etc. Mais sans aucunes contraintes (et ça c'est bien). Maintenant, je dois admettre qu'après avoir étudié l'incipit, le roman en lui-même m'intéressait drôlement, et je ne suis pas du tout déçu. En tout cas le parti pris de Camus est tenu de bout en bout. Lequel ? Bien, je vais vous expliquer. On commence par une... Lire la critique de L'Étranger

10 2
Avatar Chasuke
9
Chasuke ·
Critique de L'Étranger par BibliOrnitho

Un certain malaise. Meursault est un homme déroutant : un dilettante qui se contente d'être le spectateur de sa vie. Il la considère comme on considère la vie des autres : il s'y penche avec une certaine curiosité mais sans un réel intérêt. Il analyse froidement, de façon impartiale des faits qui le touchent directement mais dont les causes et plus encore les conséquences ne l'intéressent pas.... Lire l'avis à propos de L'Étranger

5
Avatar BibliOrnitho
6
BibliOrnitho ·
Découverte
Un Meursault de bravoure

L'étranger est un roman déroutant à deux niveaux. D'abord par le détachement émotionnel de Meursault, personnage principal et surtout narrateur. Ensuite, par le décalage entre son statut de classique de la littérature française et son style minimaliste qui ne vient pas soutenir un récit au départ littéralement banal ; tout juste parvient-il à lui insuffler quelques fulgurances improbables comme... Lire la critique de L'Étranger

18 8
Avatar Zephir
7
Zephir ·
Toutes les critiques du livre L'Étranger (124)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce livre L'Étranger
Plus d'actualité